Bernard Poirette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bernard Poirette
Naissance (64 ans)
Lille (Nord, France)
Nationalité Française
Profession Journaliste
Autres activités Animateur de radio
Médias actuels
Pays France
Média Radio
Fonction principale Animateur de Toute l'info du week-end sur Europe 1
Historique
Radio RTL (1993-2018)
Europe 1 (2018-2020)
Radio Classique (2020-2021)
Télévision LCI (2021-)

Bernard Poirette, né le à Lille est un journaliste et animateur de radio français.

Après avoir travaillé pendant dix ans comme pigiste et correspondant dans plusieurs journaux et radios, il intègre RTL en 1993 pour y présenter les journaux du matin. À partir de 2004, il y anime RTL Week-end matin, et puis RTL Soir à partir de 2009, le vendredi, associé à On refait le monde. Après avoir été évincé de cette matinale week-end, il quitte RTL, le et rejoint Europe 1 à la rentrée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernard Poirette est né le à Lille[1].

Titulaire d'une licence de sciences économiques et diplômé de l'École supérieure de journalisme de Lille (ESJ), il travaille en tant que pigiste, de 1982 à 1992, dans plusieurs journaux ou radios tels que Libération, Le Figaro, France Musique ou France Culture. Officiant d'abord à Fréquence Nord, radio locale de Radio France, de à , il est ensuite pigiste pour les radios RTL et Sud Radio à Bordeaux jusqu'en . De à , il est correspondant à Moscou pour RTL, RFI et le journal Le Parisien, puis à Washington de à [1],[2].

À la rentrée 1993, il intègre RTL pour coprésenter le journal de h en semaine avec Jacques Esnous. En , Olivier Mazerolle, alors directeur de l'information de la station, lui confie l'animation de J'ai mon mot à dire afin de concurrencer Le téléphone sonne de France Inter, sans succès[1],[3].

À partir de , il intervient dans RTL Week-end Matin avec deux chroniques : Pré Carré et C'est à lire[1]. De 2000 à 2004[4], il présente aussi le Journal non-stop le week-end à 8h. Parallèlement, à partir de , il présente le journal du vendredi soir de 18 h à 19 h[5].

À la rentrée 2006 et jusqu'en 2018, il assure la présentation de la matinale de h à h 15, puis de h à 10 h en 2013[6],[7]. Il anime également RTL Soir le vendredi de 18 h à 20 h, dont On refait le monde de 19 h 15 à 20 h à partir de 2009 et jusqu'en 2018[8].

En 2012, il anime l'émission sur l'élection présidentielle de 2012, On refait la présidentielle chaque vendredi de janvier à mai[9].

À la suite du départ de Christophe Hondelatte, il récupère la présentation de RTL Soir et On refait le monde également le jeudi du jusqu'à l'été[10] que Marc-Olivier Fogiel reprend en [11].

Pour la saison 2016-2017, il succède à Marie Drucker à la présentation du Journal inattendu, diffusé le samedi de 12 h 30 à 13 h 30 sur RTL[12].

Le , il quitte RTL après avoir été évincé de la matinale week-end et rejoint Europe1 pour présenter Toute l'info du week-end à la rentrée[13].

À la fin de la saison 2019-2020, il est obligé de quitter Europe 1 car la station n'a plus les moyens de le garder[14]. Il rebondit alors dès le , en tant que joker de Guillaume Durand à la matinale de Radio Classique[15].

À la rentrée 2020, il assurera la présentation de cette matinale le vendredi et lors des congés de Guillaume Durand.

Le 19 février 2021, à la fin de la matinale en direct sur Radio Classique, il annonce quitter cette radio sans préciser pour quelles raisons.

Le 22 mars 2021 il s'ouvre finalement aux réseaux sociaux en créant un compte twitter à son nom et lance son nouveau site de podcasts sur le thème de sa fameuse chronique C'est à lire[16].

Dès le 24 juillet 2021, il présente La Matinale Week-End Été de LCI, durant la période estivale.

Dès lundi 20 décembre 2021 jusqu'au vendredi 31 décembre 2021, Bernard Poirette présente La Matinale en semaine de LCI pendant les congés de fin d'année.

Récompense[modifier | modifier le code]

Bernard Poirette est le lauréat du prix « Laurier Information Radio » le depuis le théâtre Le Palace[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Biographie de Bernard Poirette », sur RTL (consulté le ).
  2. Anne Fulda, « Bernard Poirette, le ronchon médiatique », sur Le Figaro, .
  3. « Poirette, le célèbre inconnu de la rue Bayard », sur Le Parisien, .
  4. http://www.radioscope.fr/grilles/rtl/rtl2000.htm.
  5. « Grille de RTL de la saison 2002/2003 », sur radioscope.fr (consulté le ).
  6. Alain Constant, « Bernard Poirette, colosse à la voix d’or », sur Le Monde, .
  7. « Grille de RTL de la saison 2013/2014 », sur radioscope.fr (consulté le ).
  8. « Grille de RTL de la saison 2009/2010 », sur radioscope.fr (consulté le ).
  9. « RTL - Bernard Poirette "refait la présidentielle" chaque vendredi », sur radioactu.com, .
  10. Patrice Le Nen, « Christophe Hondelatte quitte RTL », sur Télé Loisirs, .
  11. « Marc-Olivier Fogiel rejoint RTL à la rentrée prochaine ! », sur RTL, .
  12. « RTL poursuit les changements dans sa matinale et recrute Michel Cymes pour une chronique médicale », sur jeanmarcmorandini.com, (consulté le ).
  13. « Bernard Poirette quitte RTL », sur www.lefigaro.fr, (consulté le ).
  14. Christophe Gazzano, « Europe 1 : Bernard Poirette quittera la station à la fin de la saison », sur ozap.com, Puremédias, (consulté le ).
  15. B.D., « Bernard Poirette rebondit sur Radio Classique », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. « C'est à lire », sur bernardpoirette.fr
  17. « Un Laurier pour Bernard Poirette de RTL », sur www.lalettre.pro, (consulté le ).

Lien externe[modifier | modifier le code]