Bernard Ollivier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ollivier.
Bernard Ollivier
Bernard Ollivier par Claude Truong-Ngoc octobre 2015.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Bernard Ollivier est un journaliste et écrivain français né en 1938 dans la Manche, connu notamment pour ses récits de voyage, et fondateur d'une association de réinsertion des jeunes par la marche.

Parcours[modifier | modifier le code]

Il mène une carrière de journaliste politique et économique[1]. Après la retraite[2], il décide à la fois de se consacrer à l'écriture et de marcher jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle, puis entreprend une longue marche de 12 000 kilomètres d'Istanbul à Xi'an sur la route de la soie[1],[3]. Comme écrivain, il publie des nouvelles dont un recueil sur les sans domicile fixe[4], des romans policiers, mais aussi des récits de ses voyages[1]. Le succès de ses ouvrages lui permet de fonder plus tard l'association Seuil[5] pour la réinsertion par la marche des jeunes en difficulté[2],[6].

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Longue marche : à pied de la Méditerranée jusqu'en Chine par la route de la soie, Phébus, 3 volumes, tome I, Traverser l'Anatolie (2000) ; tome II, Vers Samarcande (2001) ; tome III, Le vent des steppes (2003)[7]. (Prix Joseph-Kessel 2001).
  • Nouvelles d’en bas, 2001, Fiction sur les SDF dans le métro[4] ;
  • L’allumette et la bombe, 2007, essai sur les banlieues après les émeutes de 2005 et description des méthodes de son association ;
  • Carnets d’une longue marche, 2005, aquarelles de François Dermaut, et textes de Bernard Ollivier, sur la route de la soie ;
  • Aventures en Loire, Phébus, 2009, sur un voyage de 1 000 km à pied et en canoë en Loire[6] ;
  • La vie commence à 60 ans, 2012 ;
  • Histoire de Rosa qui tint le monde dans sa main, 2013.
  • Sur le chemin des ducs : la Normandie à pied, de Rouen au Mont-Saint-Michel, 2013.
  • Marche et invente ta vie : adolescents en difficulté, ils se reconstruisent par une marche au long cours, Arthaud, 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Perrin 2001.
  2. a et b Le Point 2008.
  3. Albouy 2001.
  4. a et b Savigneau 2001.
  5. Association Seuil
  6. a et b Payot 2012.
  7. Laetitia Nanquette, Orientalism Versus Occidentalism: Literary and Cultural Imaging Between France and Iran Since the Islamic Revolution, I.B.Tauris, 15 apr. 2013, p. 47-48, 50-55 (lecture critique)en ligne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :