Bernard Morin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morin et Bernard Morin (homonymie).
image illustrant les mathématiques
Cet article est une ébauche concernant les mathématiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bernard Morin
Naissance 1931
Nationalité Française
Domaines Mathématiques
Institutions Université de Strasbourg, Institute for Advanced Study
Étudiants en thèse François Apéry

Bernard Morin est un mathématicien français né en 1931. Il est aveugle depuis l'âge de six ans à cause d'un glaucome, mais sa cécité ne l'a pas empêché de mener une carrière en mathématiques.

Il a été membre du groupe qui a le premier montré le retournement de la sphère, c'est-à-dire l'homotopie qui commence avec une sphère et qui termine avec la même sphère retournée (faces interne et externe échangées). Il a aussi découvert la surface de Morin (en), qui est une étape pour le retournement de la sphère, qu'il utilise pour trouver une borne inférieure au nombre d'étapes nécessaires pour retourner la sphère.

Il a découvert la première paramétrisation de la surface de Boy en 1978.

Son étudiant de thèse François Apéry a découvert plus tard (en 1986) une autre paramétrisation de la surface de Boy qui est conforme à la méthode générale de paramétrisation de surfaces non orientables[1].

Morin a travaillé à l'Institute for Advanced Study à Princeton. Il a passé la plus grande partie de sa carrière à l'université de Strasbourg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) George K. Francis et Bernard Morin, « Arnold Shapiro’s Eversion of the Sphere », The Mathematical Intelligencer, vol. 2, no 4,‎ , p. 200-203

Liens externes[modifier | modifier le code]