Bernard Michel (historien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bernard Michel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Distinction

Bernard Michel, né le à Paris et mort le (à 78 ans) à Meaux[1], est un historien français spécialiste de l'Europe centrale contemporaine, professeur à l'université Paris I-Panthéon-Sorbonne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il passe son agrégation d’histoire en 1959 puis enseigne au lycée Lamoricière d’Oran puis dans les lycées parisiens Jean-Baptiste Say et Henri-IV.

Il soutient sa thèse de doctorat à la Sorbonne en 1970 (Banques et banquiers en Autriche au début du XXe siècle) sous la direction de Victor-Lucien Tapié. Il est ensuite en poste à l’université de Poitiers puis à l'université Paris I-Panthéon-Sorbonne en 1985. Il est également chargé de cours à l'Institut d'études politiques de Paris.

Il était notamment Commandeur des Palmes académiques, membre correspondant de l’Académie polonaise des sciences (1993) et docteur honoris causa de l’université Charles de Prague (2004).

Famille[modifier | modifier le code]

Il avait épousé en 1959 la Franco-Tchécoslovaque Michèle Pospišil, née à Prague.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

(sélection)

Autres[modifier | modifier le code]

  • Document utilisé pour la rédaction de l’article Nations, cultures et sociétés d'Europe centrale au XIXe et XXe siècle, Mélanges offerts à Bernard Michel, Publications de la Sorbonne, 2006 (ISBN 2-85944-550-1)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Historien Bernard Michel est mort », sur mzv.cz (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]