Bernard Lortat-Jacob

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernard Lortat-Jacob
Naissance
Paris (France)
Nationalité Drapeau de France Français
Champs Musique, ethnologie
Institutions CNRS
Diplôme Schola Cantorum de Paris

Bernard Lortat-Jacob, né en 1941 à Paris est un musicologue et ethnologue français.

Il a été directeur de recherche au CNRS et responsable du Laboratoire d’ethnomusicologie du Musée de l’Homme de Paris. Expert des traditions méditerranéennes, il a fait des études sur les cultures traditionnelles du Maroc, Albanie, Roumanie et Sardaigne. Depuis plus de vingt ans, il se consacre à l'étude de la musique populaire de la Sardaigne, de chants religieux traditionnels, au Canto a tenore et en particulier le Cantu a chiterra.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1970, tout en étudiant la musicologie à la Schola Cantorum de Paris, il obtient une licence en ethnologie à la Sorbonne et découvre que ces deux passions peuvent se conjuguer. À cette époque, il participe également à des séminaires sur la musique et les traditions orales, y compris ceux de l'ethnomusicologue Claudie Marcel-Dubois, qui l'implique dans la recherche sur la culture pastorale de l'Aubrac organisé par le CNRS[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Musique et fêtes au Haut-Atlas (Cahiers de l'homme), Société Française Musicologie, Paris, 1980
  • Improvisation et modèle: le chant a guitare sarde, in L'Homme, Revue française d'anthropologie, XXIV, 1, 1984.
  • Chroniques sardes, préface de Michel Leiris, Éditions Julliard, Paris, 1990.
  • L'ordre intime des choses : chroniques d'enfance, Éditions Julliard, Paris, 1991.
  • Musiques en fête : Maroc, Sardaigne, Roumanie (Hommes et musiques), éd. Société d'ethnologie, Nanterre, 1994
  • Musique et anthropologie, in L'Homme, n° 171-172, 2004.
  • Indiens chanteurs, L'oreille de l'ethnologue, Hermann, 2008.
  • (it)Voci di Sardegna, Torino, 1999, ISBN 978-88-7063-399-3
  • (it)Il pianto dell’altopiano.Indios cantori della Sierra Madre, Torino, 2009, ISBN 978-88-6163-027-7

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]Julie Krassovsky, À l’écoute des musiques, des chants et des sociétés, "Le Monde Voyage", 23.11.2010

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]