Bernard Lavigne (1894-1926)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernard Lavigne.
Bernard Lavigne

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance
à Lévignacq (France)
Décès (à 32 ans)
à Lévignacq (France)
Taille 1,70 m (5 7)
Position centre
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1914-1920
1920-1921
1921-1922
1922-1926
US Dax
Stade toulousain
Toulouse olympique
AS Soustons
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1920Drapeau : France France2 (0)[1]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Bernard Lavigne, également désigné sous les noms de Jean Lavigne et Jean-Justin Lavigne[Note 1], né le à Lévignacq et mort le dans la même ville, est un joueur français de rugby à XV qui évolue au poste de centre. International français, il joue entre autres au sein de l'effectif du club français de l'US Dax.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernard Lavigne commence la pratique du rugby à XV au sein de l'équipe étudiante des Boutons d'or, au lycée Duruy de Mont-de-Marsan. Il rejoint plus tard le club de l'US Dax en tant que centre, au début de la Première Guerre mondiale. Alors qu'il devient rapidement un des cadres de l'équipe, il quitte les Landes au soir d'une rencontre jouée contre le Biarritz olympique en , pour rejoindre le front avec le 49e régiment d'infanterie de Bayonne[4].

Au retour du conflit, il réintègre l'US Dax[2] à partir de la saison 1919-1920[4]. Le , il est l'un des artisans de la victoire 3 à 0 contre l'Aviron bayonnais en finale du championnat de Côte basque de 1re série[4]. Après cette prestation, le , Lavigne connaît sa première sélection internationale en équipe de France de rugby à XV dans le cadre du Tournoi des Cinq Nations, pour l'édition 1920 contre l'Angleterre au stade de Twickenham[1],[4],[3]. Cette sélection fait de lui le second représentant du club dacquois sous le maillot tricolore, en même temps qu'Abel Guichemerre[4]. Quinze jours plus tard, il est à nouveau sélectionné, cette fois contre le pays de Galles au stade de Colombes[4],[3].

En parallèle de la fin de ses études de vétérinaire, il rejoint le Stade toulousain à partir de la saison 1920-1921[4]. Entre-temps, il est appelé à trois nouvelles reprises sous le maillot de l'équipe de France, mais uniquement en tant que remplaçant[4].

Il reste à Toulouse la saison suivante, cette fois au sein du Toulouse olympique, avant de rentrer dans les Landes et d'évoluer sous le maillot de l'AS Soustons[4].

Âgé de 32 ans, il meurt après avoir contracté une maladie dans l'exercice de sa fonction de vétérinaire[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Championnat de Côte basque de 1re série :
    • Champion : 1919 avec l'US Dax.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il est désigné suivant les sources sous le nom de :
    • • Bernard Lavigne par l'ouvrage Un siècle de sports, 1904-2004[2] et le site de la FFR[3] ;
    • • Jean Lavigne sur le site ESPNscrum[1] ;
    • • Jean-Justin Lavigne par l'ouvrage Les coqs landais[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Jean Lavigne », sur en.espn.co.uk, ESPNscrum (consulté le 5 avril 2018).
  2. a et b Etienne Dussarrat, Marcel Bordenave, Bernard Dussarrat et al., Un siècle de sports, 1904-2004, Dax, Aquitaine Presse, , 192 p. (ISBN 2-9520620-1-3), p. 15, 16, 102.
  3. a b et c « Lavigne (C) Bernard », sur ffr.fr, FFR (consulté le 5 avril 2018).
  4. a b c d e f g h i j et k Gérard Laborde, Les coqs landais, France Libris, , 534 p. (ISBN 978-2-9510061-4-0), p. 35-37.

Liens externes[modifier | modifier le code]