Bernard Lapasset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernard Lapasset
Bernard Lapasset à la Philharmonie de Paris.jpg

Bernard Lapasset durant l'événement organisé par Paris 2024 à la Philharmonie de Paris le 17 février 2016

Fonction
Président
World Rugby
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
TarbesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Autres informations
Distinctions

Bernard Lapasset, né le à Tarbes (Hautes-Pyrénées), est un dirigeant du monde sportif. Il est président de l'International Rugby Board du au . Sous sa présidence, l'IRB devient le World Rugby en 2014.

Auparavant il occupait la présidence de la Fédération française de rugby à XV de 1991 à mai 2008, date à laquelle Pierre Camou, alors vice-président, lui succède, héritant d'une délégation de pouvoir à l’occasion de l'assemblée générale élective[1].

Il est également vice-président du Comité national olympique et sportif français de 1992 à 2009[2].

Il est enfin co-Président du Comité de candidature Paris 2024, candidat à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été en 2024.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est marié et a trois enfants. Licencié en droit et fonctionnaire, il est directeur des services douaniers (Direction générale des Douanes et droits indirects.)

En tant que joueur de rugby à XV, il est champion de France juniors Reichel avec l'US Agenais en 1967, puis champion de France corporatif avec l'US Douanes de Paris.

En tant que dirigeant, il est président du comité régional de rugby en Île-de-France de 1988 à 1991[2], puis secrétaire général de la Fédération française de rugby en 1991[2], avant d'être élu président en décembre 1991, en remplacement d'Albert Ferrasse.

Président de la Fédération française de rugby, il voulait rajeunir la fédération sans apparaître comme un anti-Ferrasse, un monument qui a régné sur la FFR pendant un quart de siècle.

De 1995 à 1996 il est président de l'International Rugby Board (IRB) dont il dirige la commission des tournées.

En 2003, il contribue à obtenir pour la France, l'organisation de la Coupe du monde de rugby à XV 2007 dont il deviendra en 2004 président du GIP Coupe du monde 2007.

Durant son mandat à la tête de la Fédération française de rugby à XV, il désigne, après consultations, les sélectionneurs du XV de France :

Le il est élu président de l'IRB et prend la succession de Syd Millar[3].

Candidat sortant, Bernard Lapasset a été réélu à la présidence de l'International rugby board (IRB), lundi 12 décembre 2011 à Los Angeles (États-Unis), au cours d'une réunion de son Conseil mondial. Président de l’IRB depuis le 1er janvier 2008, Bernard Lapasset, 64 ans, commencera son deuxième mandat à partir de janvier 2012. Il quitte la présidence à la fin de ce mandat le .

Le , Le président de l'IRB a été nommé par la ministre à la tête d'une mission destinée à améliorer l'influence de la France au sein du CIO.

Bernard Lapasset responsable d'une nouvelle cellule chargée définir les orientations de la stratégie internationale de promotion du sport français, placée sous l’égide du Comité national olympique et sportif français.

La ministre des Sports Valérie Fourneyron lui confie la responsabilité de conduire la stratégie internationale sportive de la France.

En effet, la mission de cette cellule, confiée par la ministre des Sports Valérie Fourneyron, est de promouvoir les candidatures françaises à l'organisation des JO[4].

Candidature de Paris aux Jeux olympiques et paralympiques 2024[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de sa mission au CFSI il produit une étude d’opportunité sur une candidature de Paris aux Jeux Olympiques d’été de 2024. Remise le 12 février au mouvement sportif, à l’Etat et aux collectivités[5], cette synthèse permet la création d’une association dédiée à la candidature Paris 2024 en avril 2015[6]. Bernard Lapasset en prend la co-présidence avec Tony Estanguet.

Le 23 juin la France déclare officiellement sa candidature depuis le CNOSF[7].

Le 9 février le comité de candidature Paris 2024 dévoile son logo sur l’Arc de Triomphe[8].

Le 17 février, depuis la nouvelle enceinte de la Philharmonie le comité de candidature présente sa vision des Jeux ainsi que le concept[9] et les sites retenus[10].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Camou succède à Bernard Lapasset à la tête de la FFR sur www.sportweek.fr, par Simon Bardet, mis en ligne le 12 juillet 2008, consulté le 30 décembre 2009.
  2. a, b et c Conseil d'Administration du CNOSF, sur www.franceolympique.com, consulté le 30 décembre 2009.
  3. Rugby - IRB - Lapasset élu président sur www.lequipe.fr, L'Équipe, mis en ligne le 19 octobre 2007, consulté le 30 décembre 2009.
  4. La France vise l'organisation des Jeux d'été 2024 ou 2028
  5. « JO 2024 : Paris fait un pas de plus vers une candidature », sur lemonde.fr,‎ (consulté le 8 mars 2016).
  6. « Première réunion de l’association Ambition Olympique et Paralympique », sur FRANCE PARALYMPIQUE - Comité paralympique & sportif français (consulté le 8 mars 2016).
  7. « Paris officialise sa candidature aux JO 2024 », sur Le Huffington Post (consulté le 8 mars 2016).
  8. « Jeux olympiques 2024 : Paris dévoile son logo de candidature sur l'Arc de triomphe », sur francetv info (consulté le 8 mars 2016).
  9. « JO-2024 : Paris lève le voile sur son projet olympique », sur www.europe1.fr (consulté le 8 mars 2016).
  10. « EN IMAGES. JO Paris 2024 : découvrez tous les sites », sur leparisien.fr,‎ .
  11. « La Légion d'honneur pour Bernard Lapasset », sur www.sport.fr (consulté le 8 avril 2014)/
  12. Décret du 31/12/2015.