Bernard Lagacé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernard Lagacé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument
Orgue (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Bernard Lagacé, né le à Saint-Hyacinthe, est un organiste, claveciniste et professeur québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence ses études musicales avec Conrad Letendre au séminaire de Saint-Hyacinthe où il est organiste à 14 ans. En 1948, il remplace Raymond Daveluy, alors en Europe, à l'église Saint-Jean-Baptiste de Montréal, puis en devient titulaire en 1950. Il travaille alors avec Yvonne Hubert (piano) et Gabriel Cusson (harmonie et contrepoint). Boursier du gouvernement du Québec (1954), il étudie l'orgue à Paris avec André Marchal (1954-55), puis à Vienne avec Anton Heiller (1956), et travaille aussi le clavecin avec Isolde Ahlgrimm, Eta Harich-Schneider et Ruggero Gerlin.

De retour à Montréal (1957), il est nommé professeur au Conservatoire de musique de Montréal (1957-78) puis à l'Université Concordia (1978). Durant l'été, il enseigne au centre musical CAMMAC, aux Choate Music Seminars de Wallingford, Conn., au Centre d'art d'Orford JMC, à l'Académie d'été de Saint-Hubert en Belgique ainsi qu'à l'Académie d'orgue de Saint-Dié en France. Outre sa femme, Mireille, et sa fille Geneviève Soly, il a formé un grand nombre d'élèves, dont Luc Beauséjour, Hélène Dugal, Dom André Laberge, Lucien et Réjean Poirier, Christopher Jackson, Marc-André Doran et Wilhelmina Tiemersma.

Membre fondateur du groupe Ars Organi, il travaille activement au mouvement de renaissance de l'orgue néo-baroque à traction mécanique en Amérique du Nord. Il est juge à des concours internationaux d'orgue en Angleterre, en Belgique, en France, en Irlande et au Canada. Organiste de réputation internationale, il donne de très nombreux récitals au Canada (notamment à Radio-Canada), aux États-Unis et en Europe entre autres, pour d'importants festivals.

Il est organiste au sanctuaire Marie-Reine-des-Cœurs de Montréal depuis 1966.

Bien qu'ayant joué la plupart des œuvres importantes du répertoire d'orgue, Lagacé est considéré comme un spécialiste de la musique baroque et de Bach en particulier dont il a donné à deux reprises l'intégrale de l'œuvre à l'orgue Beckerath de l'église de l'Immaculée-Conception à Montréal (1975-77, 1987-89).

À la suite de l'un de ces récitals (7 octobre 1987), Carol Bergeron commenta : « Bernard Lagacé nous livre un discours clair, sensible et intelligent. Cette musique nous parle et on a le sentiment que son interprète ne fait plus qu'un avec elle » (Le Devoir, Montréal, 9 octobre 1987).

À la même église, il présenta avec sa femme l'intégrale de l'œuvre de Dietrich Buxtehude en six récitals (1978-79).

Il est le père de Éric Lagacé, les jumelles Geneviève Soly et Isolde Lagacé, et d'Olivier Lagacé.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Discographie partielle[modifier | modifier le code]

  • J. Brahms : 11 Chorals op. 122 et Fugue en la bémol mineur, Titanic Records, 1978.
  • S. Scheidt - Tabulatura Nova III; extraits de la Tabulatura Nova I, Disques Calliope, 1980.
  • J. S. Bach - Orgelbüchlein, Analekta, 1991.
  • J. S. Bach - Chorals de Leipzig, Analekta, 1991.
  • Musique allemande du 17° siècle, Titanic Records, 1991.
  • J. S. Bach - Variations Goldberg BWV 988, à l'orgue, Analekta, 1995.
  • J. S. Bach - L'Art de la fugue, Analekta AN 2-8218-9-2 (2 CD).

Liens externes[modifier | modifier le code]