Bernard Lachance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bernard Lachance
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument

Bernard Lachance (né le à Lévis) est un auteur-compositeur-interprète québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Intéressé par la musique dès l'enfance, Bernard Lachance fut émerveillé par le piano.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1989, il commença ses études en trompette au Conservatoire de musique de Québec. Il quitta Québec trois ans plus tard et arriva à Montréal avec une idée : faire du show-business en faisant connaître sa voix. Il a notamment joué au Capitole de Québec et au théâtre du Centre Molson.

Fin 1997, il s'associe avec Serge Paré et son équipe qui viennent d'établir deux étiquettes de disques : Phénix Productions et Prospectart, toutes deux divisions des Productions Serge Paré. L'auteur-compositeur-interprète, qui joue notamment du piano et de la trompette, choisit l'étiquette Prospectart. C'est à ce moment qu'il enregistre son premier album, Seul, en compagnie de l'auteur Jean-Paul Dréau et de l'ingénieur de son Bernard Torelli. L'album paraît en octobre 1998 et connaît un succès immédiat. Malheureusement, après quelques mois, sa compagnie de disques ferme ses portes et son union avec Serge Paré prend fin.

En solo[modifier | modifier le code]

Après cette déception, Bernard Lachance, alors sans le sous, lance un appel à son fan club pour trouver des investisseurs. Quelques fans sont au rendez-vous et Bernard fonde sa compagnie, Les productions Bernard Lachance, qu'il abandonnera rapidement. Il rencontre Sylvain Gagné qui deviendra son unique investisseur pour la création de la compagnie de disques : les Productions Ad Libitum et, en 2000, ils lancent alors le deuxième album intitulé Ad Libitum. Cet album se vend à 100 000 exemplaires, dans les centres commerciaux, les foires commerciales, et autrement. Bernard conserve ainsi toutes les recettes, ce qui entraînera la fin définitive de la collaboration avec Sylvain Gagné. En 2005, il est à deux doigts de signer avec Universal Music. Il finit par sortir, peu de temps après, l'album While I Remember You, qui affirme une certaine maturité dans la voix du chanteur.

Il est surtout connu pour ses techniques de promotion iconoclaste. En 2003 il loue le Centre Bell à son compte et vend lui-même plus de 4 000 billets (le Centre Bell a une capacité de 5 000 à 21 000 selon les configurations). Il répète la chose en 2007 au Massey Hall de Toronto (sous l'impulsion d'Universal même). En 2008, il réussit à communiquer avec les propriétaire du Radio City Music Hall de New York, qui lui proposent de passer d'abord au Chicago Theater, qu'ils dirigent aussi. Le 12 avril 2009, il annonce à l'émission Tout le monde en parle qu'il a vendu environ 700 billets de son spectacle prévu pour le 6 juin. Précisant qu'il ne s'attend pas à remplir la salle, il explique qu'une de ses stratégies est de recruter une chorale (300 personnes, précise-t-il), à qui il donne une chance de chanter dans cette célèbre salle, et que la seule chose qu'il leur demande en échange, c'est d'essayer de vendre quatre billets chacun (Guy A. Lepage de commenter: "Donc c'est une chorale pyramidale?"). Un autre élément particulier de son approche est le T-shirt qu'il porte et qui reproduit le plan de la salle, sur lequel les places vendues sont biffées par les acheteurs.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1998: Seul (Productions Serge Paré/Prospectart)
  • 2000: Ad Libitum (Producteurs exécutifs: Sylvain Gagné et Bernard Lachance des Productions Ad Libitum)
  • 2005: While I Remember You (Productions Ad Libitum)

Liens externes[modifier | modifier le code]