Bernard Ier de Bade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernard Ier.
Bernard Ier de Bade
Image illustrative de l'article Bernard Ier de Bade

Titre Margrave de Bade
(1372-1431)
Prédécesseur Rodolphe VI de Bade
Successeur Jacques Ier de Bade
Biographie
Naissance
Décès
Baden-Baden
Père Rodolphe VI de Bade
Mère Mathilde de Sponheim
Conjoint Marguerite d'Hohenberg, Anne d'Oettingen
Enfants Jacques Ier de Bade

Bernard Ier de Bade (Bernhard I von Baden), né en 1364, décédé le 5 avril 1431 à Baden-Baden.

Il fut margrave de Bade de 1372 à 1431.

Famille[modifier | modifier le code]

Bernard Ier de Bade épouse en 1384 Marguerite d'Hohenberg (morte en 1419), ils divorcèrent en 1393, (fille du comte Rodolphe III d'Hohenberg-Hohenberg).

Le 15 septembre 1397 Bernard Ier de Bade épousa Anne d'Oettingen (1380-1436), fille de Louis XI d'Oettingen.

Dix enfants sont nés de cette union :

Outre ses dix enfants il eut deux enfants illégitimes : Bernard et Anne qui épousa Paul Lutran d'Ertrin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernard Ier de Bade fut un margrave de Bade-Bade, il appartint à la première branche de la Maison de Bade, elle-même issue de la première branche de la maison de Zähringen. En 1380, Bernard Ier de Bade et son frère cadet Rodolphe VII de Bade signèrent un traité stipulant que le margraviat de Bade pourrait être divisé parmi les descendants masculin sur les deux générations à venir. Rodolphe VII de Bade obtint Ettlingen et Rastadt, Bernard Ier de Bade quant à lui reçut Durlach et Pforzheim.

Bernard Ier de Bade installa sa cour dans le château forteresse de Hohenbaden. Au cours de son règne il agrandit son château et l'agrémenta d'un style gothique. Au cours de son règne, Bernard Ier de Bade fut en conflit avec Strasbourg, Spire et l'électeur Robert Ier du Saint-Empire. Pour la somme de quatre-vingt mille florins, en 1415 son lointain cousin Othon II de Bade-Hachberg, sans héritier, lui vend Hachberg et quelques terres dans l'Oberland.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe,depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, Israël, 1966, Chapitre VIII. « Généalogie de la Maison de Bade, I. » tableau généalogique no 105.
  • Jiří Louda & Michael Maclagan, Les Dynasties d'Europe, Bordas, Paris 1981 (ISBN 2040128735) « Bade Aperçu général  », Tableau 106 & p. 210.