Bernard Hennebert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bernard Hennebert
Naissance (74 ans)
Nationalité Drapeau de la Belgique Belgique
Profession
Autres activités

Bernard Hennebert est un blogueur et écrivain belge spécialisé en culture et dans la défense des droits des consommateurs de culture.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernard Hennebert s'engage afin de faire respecter les droits et les devoirs des usagers dans le secteur du temps libre, comme les lecteurs de la presse écrite, les auditeurs, les téléspectateurs, les acheteurs de DVD, de CD ou de places de concerts, les visiteurs de librairies, de musées[1], de salles de cinéma ou de parcs d'attractions. Bernard Hennebert s’efforce également d’obtenir l'ouverture gratuite des musées de la Communauté française de Belgique tous les premiers dimanches du mois et organise une visite en groupe dans un des musées offrant la gratuité.

Il est le fondateur et le coordinateur de l'Association des téléspectateurs actifs' (A.T.A.), de janvier 1994 à décembre 2001.

Il crée le 1er février 2003 le site, Consoloisirs[2], où il présente son action et publie le guide des musées gratuits[3]. Les internautes peuvent aussi voter pour les prix Croûte & Chef d'Œuvre[4]. Le prix Chef-d'œuvre a pour but de développer le débat sur les droits (et les devoirs) des usagers culturels et de favoriser ainsi, dans le monde muséal belge, une évolution en faveur du bien commun. Le prix Croûte quant à lui stigmatise une attitude peu respectueuse envers les visiteurs[5].

Le 26 mars 2012, il fonde l'association Arts et Publics avec Jacques Remacle pour promouvoir la gratuité des musées les premiers dimanches du mois en Fédération Wallonie-Bruxelles. En 2014, plus de 100 musées ont rejoint le dispositif d'accès gratuit du premier dimanche de chaque mois[6].

Certaines de ses propositions font polémique et créent un débat d'idées au sein de la communauté concernée, comme sa défense du droit de photographier les œuvres d'art dans les musées[7].

Il publie en septembre 2015 Une vie à séduire  aux éditions Aden. Une vie à séduire propose une quarantaine de récits où l’auteur dévoile les phrases de ses aventures personnelles telles qu’elles ont été écrites ou prononcées, grâce aux petites annonces parues dans les années 80 qu'il rédigeait lui-même dans Libération ou sur les sites de rencontres gays sur Internet[8].

Rubriques dans la presse écrite[modifier | modifier le code]

  • Le Ligueur publie sa chronique intitulée À l'écoute des usagers du temps libre depuis août 2002.
  • Le Journal du mardi publie sa rubrique hebdomadaire Nos médias depuis le 21 mars 2006.

Ouvrages de l'auteur[modifier | modifier le code]

  • Mode d'emploi pour téléspectateurs actifs, Bruxelles : Labor ; Espace de libertés, 2003
  • La RTBF est aussi la nôtre, Bruxelles : Aden, 2006
  • Il faut sauver la RTBF, Charleroi : Couleur livres, 2008[9]
  • Les musées aiment-ils le public ? : carnets de route d’un visiteur, Charleroi : Couleurs Livre, 2011[10]
  • RTBF, le désamour - Constats et pistes d'évolution, Charleroi : Couleurs Livre, 2012
  • Une vie à séduire, Bruxelles : Aden, 2015

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. Sophie Badie, « "Les musées aiment-ils le public ? Carnets de route d'un visiteur", de Bernard Hennebert : un guide pour usagers du temps libre », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 9 janvier 2020)
  2. Site officiel de Consoloisirs
  3. [PDF] Guide des musées gratuits
  4. liege28, « Le Grand Curtius, joyau du Grand Prix « Croûte et Chef d’oeuvre ». », sur Liège28, (consulté le 9 janvier 2020)
  5. Musée-Oh!, « [Buzz] En Belgique, le prix « Croûte et chef-d’œuvre » met en avant les bonnes et mauvaises actions des musées ! », sur Musée-Oh ! (consulté le 9 janvier 2020)
  6. Site d'Arts et Publics
  7. « Le musée Magritte autorise enfin photos & notes | www.louvrepourtous.fr », sur www.louvrepourtous.fr (consulté le 9 janvier 2020)
  8. « Draguer juste avec les mots », Le Vif,‎ (lire en ligne)
  9. « Il y a dix ans, Marc Moulin dénonçait la dérive de la télé | Investig’Action », sur www.investigaction.net (consulté le 9 janvier 2020)
  10. La Libre.be, « Le Mim a retiré ses audioguides : Et le respect du visiteur ? (OPINION) », sur www.lalibre.be, (consulté le 9 janvier 2020)