Bernard Haussoullier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bernard Haussoullier
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Saint-PrixVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de

Bernard Haussoullier (Paris, -Saint-Prix, ) est un helléniste, épigraphiste et archéologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de l'École normale supérieure, membre de l'École française d'Athènes (1876-1880), il effectue en 1878-1879 une mission en Crète où il relève deux nouveaux fragments de la loi de Gortyne.

Maître de conférences à la Faculté des lettres de Caen (1880-1883), professeur suppléant à l'Université de Bordeaux, il devient maître de conférences à l’École pratique des hautes études pour les antiquités grecques en 1885. Directeur de la Revue de philologie, de littérature et d'histoire anciennes, il dirige les fouilles du temple d'Apollon à Didymes avec Emmanuel Pontremoli de 1891 à 1896.

Ami de Jean-Vincent Scheil, il édite l'osselet de bronze offert en ex-voto à Apollon didymien par deux habitants de Milet qui fut ravi comme récompense de guerre par Darius et retrouvé à Suse. Par ailleurs, Bernard Haussoullier collabore avec les chercheurs américains pour l'étude des inscriptions lydiennes et avec Harald Ingholdt, à celle des inscriptions grecques de Syrie.

Il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1905.

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Inscriptions de Chios, in Bulletin de correspondance hellénique, 1879
  • Quomodo sepulcra Tanagraei decoraverint, 1884
  • Le Dème d'Éleusis, 1886
  • La Vie municipale en Attique. Essai sur l’organisation des dèmes au IVe siècle, 2 vols, 1888-1891 et 1896-1903
  • Recueil des inscriptions juridiques grecques, avec Georges Mathieu, 2 vols, 1891-1904
  • Grèce, Collection des guides Joanne, 1896
  • Didymes. Fouilles de 1895 à 1896, avec E. Pontremoli, 1904
  • Études sur l'histoire de Milet et du Didyméion, 1905
  • Rapport sur les travaux des Écoles d'Athènes et de Rome en 1908, 1909
  • Traité entre Delphes et Pellana, 1917

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J-B. Chabot, Éloge funèbre de M. Bernard Haussoulier, Comptes rendus de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, 1926
  • E. Chatelain, Bernar Haussoullier, Revue de philologie no 50, 1926
  • Ève Gran-Aymerich, Les chercheurs de passé, Éditions du CNRS, 2007, p.860 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]