Bernard Godard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bernard Godard, né en 1950 au Maroc[1], est un ancien fonctionnaire français des renseignements généraux, expert de l'islam en France, qui s'est penché dès les années 1990 sur la montée de l'islamisme radical en France. Il a été de 1997 à 2014 l'expert de l'islam du ministère de l'Intérieur et a participé à la mise en place du Conseil français du culte musulman dont il critique les dysfonctionnements[2]. Considéré comme « la mémoire de l'islam de France », « sa connaissance pointue des réseaux et des hommes ont fait de lui un homme clé incontournable de la gestion de l'islam en France » selon Libération[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 2007 : avec Sylvie Taussig, Les Musulmans en France : Courants, institutions, communautés, un état des lieux, Paris, Robert Laffont, 454 p. (ISBN 978-2-221-10473-6) ; rééd. Hachette littératures, coll. « Pluriel », 2008 (ISBN 978-2-01-279446-7)
  • 2015 : La question musulmane en France : Un état des lieux sans concessions, Paris, Fayard, 349 p. (ISBN 978-2-213-68248-8)

Références[modifier | modifier le code]