Bernard Gerland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gerland (homonymie).

Bernard Gerland est un acteur[1] et auteur français (1939- ) qui a participé à la guerre d'Algérie comme appelé du contingent.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1939 à Villefranche-sur-Saône dans le Rhône il fut d'abord instituteur, conducteur de travaux dans le bâtiment, permanent syndical puis permanent politique, ouvrier en bâtiment et entretemps appelé du contingent dont 2 ans en Algérie (de 1960 à 1962).

À 55 ans, il se reconvertit au théâtre grâce au travail de mémoire qu'il écrit en 1995, "Ma guerre d'Algérie". L'œuvre est présentée pendant les années suivantes à un public divers : jeunes, scolaires, universitaires, associations et anciens combattants de la guerre d'Algérie. Le spectacle est également joué devant des publics d'origine algérienne.

L'œuvre de Bernard Gerland suscite un certain nombre de travaux (notamment scolaires et universitaires)[réf. nécessaire] auxquels il s'associe. Ces travaux ont souvent trait à la nature même de l'acte théâtral.

En 2001, il crée l'association Parlons-en, avec des amis sensibilisés au spectacle "Ma Guerre d'Algérie", au moment où ce spectacle est programmé au Festival d'Avignon. Son but est de promouvoir, par l'expression artistique, le débat public autour du thème de la mémoire; et ainsi de réaliser un travail de libération de la parole, de conscientisation et d'éducation populaire.

L'association Parlons-en a produit plusieurs spectacles dont Les Folles d'enfer ou "De l'ouvrage ou la mort".

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • La Chaise, Clowns du léger bagage
  • Mon Isménie, Eugène Labiche, Joëlle Sévilla
  • Balles, Bruno Dureault et Clémence Petit-Perrot
  • Pelléas et Mélisande, de Maurice Maeterlinck, Nicolas Suire
  • Jacques le Fataliste, de Denis Diderot, Cie Passacaille Théâtre
  • Casimir et Caroline, de Ödön von Horváth, Laurent Deverrière
  • Bleu de Travail, Tommaso di Ciaula, Laurent Deverrière
  • La Colline aux Canuts, tragédie pour le temps présent de Roland Thevenet
  • De l'ouvrage ou la mort, à partir d'articles de "L'écho de la Fabrique", Parlons-en
  • Les Folles d'enfer, Mâkhi Xénakis, Cie Passacaille Théâtre / Parlons-en
  • La Nébuleuse de Jean Quichotte, Christiane Cayre
  • " Ma guerre d’Algérie" Bernard GERLAND, "Parlons-en"

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma
Télévision

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Ma Guerre d'Algérie, édition Golias, 2003.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Bernard Gerland sur l’Internet Movie Database