Bernard Friot (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bernard Friot
Bernard Friot©Y.Petit 11b.jpg
Photo par Yves Petit
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
Saint-PiatVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Bernard Friot est un enseignant et écrivain français né en 1951 à Saint-Piat (Eure-et-Loir, Centre-Val de Loire)[1], auteur de livres pour la jeunesse pour les éditions Milan, Thierry Magnier, La Martinière ou encore pour Gallimard-Jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégé de lettres, il a d'abord enseigné en collège, lycée et école normale, puis a été responsable et directeur du Bureau du livre de jeunesse à Francfort pendant quatre ans[1].

Aujourd'hui[Quand ?], après avoir travaillé dans plusieurs villes de France, il s'est installé à Besançon, où il se consacre à l'écriture et à la traduction française de livres pour la jeunesse. Il a écrit plus d'une cinquantaine d'ouvrages destinés aux adolescents ou aux enfants et en a traduit tout autant de l'allemand et de l'italien[2],[3].

Avant d'écrire pour les enfants, il a écrit avec eux. Étudiant avec beaucoup de finesse[non neutre] leur manière de raconter leurs histoires, de mélanger réalité et imaginaire, il a recueilli un grand nombre de récits qui ont, directement ou indirectement, inspiré ses textes. La liberté des enfants par rapport aux codes littéraires, leur créativité et, parfois, leur radicalité dans la peinture de leur univers l'étonnent toujours et l'incitent à inventer sans cesse de nouvelles d'écriture[4].

Travaillant avec des enfants en difficulté par rapport à la lecture, il a voulu leur « permettre d'être récompensés au bout d'une ou deux pages de l'effort que représente pour eux la lecture[5] ». Résultat : une multitude d’« Histoires pressées » et d'« Histoires minute », écrites pour « des lecteurs réticents en essayant de leur offrir le plus vite possible une émotion triste joyeuse, un sourire, une surprise[5] ».

Se considérant comme un écrivain public[1], il cherche à capter « l'imaginaire des enfants d'aujourd'hui[5] » et à le transcrire dans ses textes. En les écoutant donner libre cours à leur plaisir de fabuler, il repère quels sont « les ressorts psychologiques qui font sens pour eux[5] », et bâtit son texte sans perdre de vue ces principes de base : la lisibilité, la densité, la fluidité.

Il dit aussi « écrire à haute voix », se montre très sensible aux rythmes, aux sonorités, aux phrasés. Ce qui explique sans doute que ses textes (encore une fois principalement la série des Histoires pressées) sont aussi souvent mis en scène par de nombreux artistes[6], troupes de théâtre professionnelles ou amateurs[7], voire adaptés pour des courts métrages. Plusieurs histoires ont même été mises en musique par Caroline Chauveau, Isabelle Chauvalon et Laurent Jacquier, Jérôme Lefebvre. Il écrit désormais directement pour des musiciens : textes pour un spectacle musical (J'ai quelque chose à dire, création à Besançon sous la direction de Frédérique Cesselin, musiques de La Fanfare du loup), chansons, livrets d'opéra.

Il est également l'auteur de plusieurs recueils de poésie. Il a écrit notamment deux recueils de « presque poèmes » pour adolescents, textes jouant avec les formes, les couleurs et la mise en page proposées par une illustratrice (Catherine Louis) et une graphiste (Élisabeth Ferté). Il a prolongé ce travail par deux recueils bousculant les codes graphiques, en collaboration avec Bruno Douin : Mon cœur a des dents et La vie sexuelle des libellules (pegi 18) (collection Macadam).

Ses livres sont traduits dans une vingtaine de langues.[réf. nécessaire]

En 2019 et 2020, il est sélectionné pour le prix international suédois, le Prix commémoratif Astrid-Lindgren[8].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 2000[modifier | modifier le code]

  • Histoires pressées, (illustrées par différents illustrateurs selon la réédition), Milan, collection Junior, 1988
  • La princesse Élastique, Milan, collection Cadet, 1989
  • Nouvelles histoires pressées, Milan, collection Junior, 1991
  • C'est Noël, ill. Catherine Louis, Hachette, 1994
  • Encore des histoires pressées, Milan, collection Junior, 1997

2001-2005[modifier | modifier le code]

  • Folle !, éditions Thierry Magnier, coll. Romans, 2002
  • Pressé, pressée, Milan, coll. Poche Junior, 2002
  • C’est quoi ton prénom ?, ill. Vincent Bergier, Milan, coll. Poche Cadet, 2003
  • Histoires à la carte, Milan, 2003
  • Les pieds de Pierre, ill. de Aurélie Guillerey, Milan, coll. Poche Cadet, 2003
  • Un autre que moi, De La Martinière, 2003
  • Histoires minute, illustrations Jacques Azam, Milan, coll. Poche Cadet, 2004
  • A mots croisés (poèmes), Milan, collection Junior, 2004
  • Amanda chocolat, illustrations Anne Herbauts, Milan, coll. Poche Cadet, 2004
  • C’est loin, Valparaiso?, éditions Thierry Magnier, coll. Romans, 2004
  • Un dernier été, De La Martinière, coll. Confessions, 2005
  • Nouvelles histoires minute, illustrations Nicolas Hubesch, Milan, coll. Poche Cadet plus, 2005
  • Pour vivre. Presque poèmes, De La Martinière Jeunesse, 2005
  • La lampe, illustrations Jean-François Martin, Milan, coll. Poche Cadet, 2005
  • Presque poèmes : écriture poétique, cahier d’activités et Cdrom, illustrations Catherine Louis, éditions NK/La Martinière, 2005

2006-2010[modifier | modifier le code]

  • Pressé ? Pas si pressé, Milan, coll. Poche Junior, 2006
  • Histoires à la carte. t5 : Un tableau trop bavard, ill. Éric Gasté, Milan, collection Cadet, 2006
  • Peut-être oui (poèmes), La Martinière, 2006
  • Jours de collège, Gallimard Jeunesse, coll. Scripto, 2006
  • Et pourquoi ?, illustrations Catherine Louis, Milan, coll. Petit Clown, 2006
  • Moi, je veux !, illustrations Catherine Louis, Milan, coll. Petit Clown, 2006
  • Bonjour, bonsoir, illustrations Constanza Bravo, OSL, 2007
  • Foulard, nouvelle bibliothèque junior, Cornelsen Verlag Gmbh, 2007
  • A moitié, illustrations Anne Herbauts, La Martinière, 2007
  • Tu veux être ma maman ?, illustrations Catherine Louis, Milan, coll. Petit Clown, 2007
  • Non, non et non, illustrations Catherine Louis, Milan, coll. Petit Clown, 2007
  • Je t'aime, je t'aime, je t'aime : poèmes pressés, Milan, collection Junior, 2007
  • Agenda du (presque) poète, ill. de Hervé Tullet, La Martinière, 2007
  • Danger, enfants sages ! Trois contes à dévorer, illustrations Christophe Merlin, Milan, coll. Poche Cadet, 2007 ; rééd. ill. de Sébastien Pélon, 2015
  • Encore des histoires minute, Milan, collection Cadet, 2007
  • La bouche pleine, poèmes pressés, illustrations Charlotte Gastaut, Milan, coll. Poche Junior, 2007
  • Rien dire, Actes Sud junior, collection « D’une seule voix», 2007
  • Gâteaux et chapeaux, ill. Mara Cerri, Milan, 2008 (album)
  • Désaccords, Milan, coll. Macadam, 2009
  • Et Crac !, illustrations de Dankerleroux, Milan, 2009 (album)
  • Lilo, illustrations de Ilya Green, Albin Michel Jeunesse, 2009 (album)
  • Zoo, un dimanche en famille , illustrations de Tom Schamp, Milan, 2009 (album)
  • Mon cœur a des dents, poèmes sous haute tension, ill. de Bruno Douin, Milan, coll. Macadam, 2009
  • Tomaso et les trois Ogresses, ill. de Eric Gasté, Milan, collection Cadet, 2009
  • Un truc sur un machin, poèmes mécaniques, ill. de Christian Gibbaud, Milan, coll. Poche Cadet, 2009
  • Léo et Léon, petits dialogues ébourrifés, illustrations Delphine Perret, Milan, 2010

2011-2020[modifier | modifier le code]

  • La Vie sexuelle des libellules, et autres poèmes, création graphique, dessins et gribouillis de Bruno Douin, Milan, coll. Macadam, 2011
  • Tous pressés, Milan, 2011
  • Les Invités, avec Magali Le Huche, Éd. Glénat, 2011
  • La Fabrique à histoires, ill. Violaine Leroy, Milan, 2011
  • Les Invités, illustrations de Magalie Le Huche, Pt'it Gléna, 2011
  • La fille qui rit, Actes Sud Junior, collection D'une seule voix, 2011
  • La Princesse aux trois pieds, illustré par Olivier Balez, Milan, 2011
  • SOS Maîtresse en détresse, illustrations Florence Langlois, Milan, collection Cadet, 2012
  • Moi, Ben, t1 : Mon livre des records nuls : approuvé par Ben Letourneux, Flammarion, 2013
  • Histoires à jouer, illustrations Jacques Azam, Milan, 2013
  • Peintures pressées, un musée imaginaire, Milan, 2013
  • J’aime/Je déteste le sport, ill. de Zelda Zonk, Milan, collection cadet, 2013
  • J’aime/Je déteste le français, ill. de Zelda Zonk, Milan, collection cadet, 2014
  • Moi, Ben, t2 : Mon cahier de vacances nulles... et de gribouillages Flammarion, 2014
  • La Lampe infernale, ill. de Laurent Audouin, Milan, 2014
  • Moi, Ben, t3 : Le Journal nul de mes amours nulles : approuvé par Ben Letourneux, Flammarion, 2015
  • La Bouche pleine : encore des poèmes pressés, Milan, 2015
  • C’est encore loin, la vie ?, Le Seuil jeunesse, 2015
  • J'aimerais te dire, De La Martinière jeunesse, 2015
  • Pierre et le loup, livre CD, MIlan, 2015
  • Moi, je suis un cheval, illustrations Gek Tassaro, La Joie de lire, 2016
  • A la lettre, Milan, 2016
  • Dieci lezioni sulla poesia, l'amore, la vita, Lapis, 2016
  • Poèmes à dire comme tu voudras, illustrations Amélie Falière, Flammarion, 2016
  • Super manuel pour devenir un écrivain génial, Flammarion, 2016
  • Le car pour Caen passe au quart, Le cherche midi, 2016
  • Quand j'ai tort, j'ai mes raisons, Le cherche midi, 2016
  • As-tu vu le kangourou roux qui mange des petits choux ? Larousse, 2017
  • Paroles de baskets et autres objets bavards, Milan, 2017
  • Un été de poésie, d'amour, de vie (rayez la mention inutile), Milan, 2018
  • Super manuel pour (presque) tout savoir sur moi, Flammarion, 2018
  • Des trous dans le vent, poèmes en promenade[9] , illustrations de Aurélie Guillerey, Milan, 2019
  • De zéro à neuf, poèmes, Centre de création pour l'enfance de Tinqueux, 2019
  • Il fiore del signor Moggi, illustraions Nicoletta Bertelle, Fatatrac, 2019
  • Un cinema da Cani, illustrations Luca Taglifico, Editions Clichy, 2019
  • Histoires pressées, à toi de jouer, Milan, 2020
Collection « Une histoire pressée illustrée », Milan
  • Asticots, illustré par Aurélie Guillerey, Milan, 2010
  • C’est toujours pareil !, illustré par David Merveille, Milan, 2010
  • Petits calculs amoureux, illustré par Alfred, Milan jeunesse, 2010
  • La sorcière est amoureuse, illustré par Frédéric Benaglia, Milan jeunesse, 2011
  • Politesse, mes fesses !, illustrations de Magali Le Huche, Milan, 2011
  • Qui suis-je ?, illustrée par Leo Timmers, Milan, 2011

Discographie[modifier | modifier le code]

CD audio
  • Histoires pressées, SCEREN-CRDP Languedoc-Roussillon, 2004
Livre Disque
  • Pierre et le loup (de Prokofiev) suivi de Le Canard est toujours vivant : illustrations de Julia Wauters, racontés par Jacques Gamblin, sur une musique de Jean-François Verdier, interprété par l'Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, Milan, 2015
  • Pas vu, pas pris, paroles de Bernard Friot ; illustrations de Sherley Freudenreich ; composition, arrangements et interprétation Hervé Suhubiette, Didier Jeunesse, 2014
  • Anna, Léo et le gros ours de l'armoire ; illustrations d'Amélie Jackowski, musique de Jean-François Verdier, interprété par l'Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, Actes Sud, 2012

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix TSR (Télévision suisse romande), littérature Ados 2008, pour son ouvrage Rien dire, Édition Acte Sud junior
  • Premio Andersen 2009 pour Il mio mondo a testa in giu (traduction italienne des Histoires pressées)
  • Premio ORBIL 2012 (Librerie indipendenti) pour "Ricette per racconti a testa in giù" (traduction italienne des "Histoires minute")
  • Premio Andersen 2019 comme "Protagonista della cultura per l'infanzia"
  • Drapeau : Suède Sélections 2019 et 2020 pour le Prix commémoratif Astrid-Lindgren[8]
  • Premio Liber Miglior libor del anno pour Un anno di poesia (traduction italienne de L'agenda du presque poète.)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Biographie de l'auteur sur le Portail européen de la littérature jeunesse.
  2. Biographie de l'auteur, sur le site de son éditeur, Bayard Milan.
  3. Voir aussi l'entretien avec Bernard Friot sur les particularités de la traduction (Portail européen de la littérature jeunesse).
  4. Voir aussi l'article "Rencontre avec Bernard Friot" du CRDP de Créteil.
  5. a b c et d Article de Bernard Friot, paru dans "Lire, écrire à l'école", n° 19 - 2003, pages 19 à 23, intitulé "Comment j'ai écrit certaines histoires pressées".
  6. comme l'artiste suisse Pascal Chenu
  7. notamment les compagnies Créature et Thearto
  8. a et b (en) Nominations 2020, et années précédentes, site officiel alma.se.
  9. Marine Landrot, « Avis critique de Des trous dans le vent, Bernard Friot, Aurélie Guillerey », Télérama,‎ (lire en ligne, consulté le 18 décembre 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]