Bernard Fragneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bernard Fragneau ( à Paris - à Boulogne-Billancourt, France)[1] est un haut fonctionnaire français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Paris, il est ancien élève de l'ENA (promotion Michel de l'Hospital). Il a été préfet du Jura, de l'Eure (2000-2004), de l'Essonne et du Pas-de-Calais avant d'être nommé préfet de la région Poitou-Charentes puis de la région Centre et du Loiret (2008).

En 2010, il demande à être relevé de ses fonctions après avoir été désavoué par le président de la République pour avoir fait expulser une étudiante marocaine en situation irrégulière, qui avait été arrêtée et expulsée après être venue porter plainte dans un commissariat contre son frère qui la battait, avant d'obtenir son rapatriement quelques semaines plus tard[2].

Il met fin à ses jours le 20 janvier 2014[3],[4].

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le préfet Bernard Fragneau s'est suicidé, Le Figaro
  2. « Désavoué, un préfet donne sa démission », Le Parisien, nil (consulté le 28 mars 2010)
  3. « Le préfet Bernard Fragneau s'est suicidé », Le Point, nil (consulté le 20 janvier 2014)
  4. « Des préfets rangés sur des étagères », Le Monde politique, (consulté le 5 mai 2014)