Bernard Coutaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coutaz.
image illustrant l’édition image illustrant la musique classique
image illustrant un journaliste image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant l’édition, la musique classique et un journaliste français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bernard Coutaz
Naissance [1]
Saint-Auban-sur-l'Ouvèze
Décès (à 87 ans)
Arles
Activité principale producteur et éditeur musical
Genre musical musique classique
Années actives années 1950 à 2000
Site officiel harmoniamundi.com

Bernard Coutaz, né le à Saint-Auban-sur-l'Ouvèze et mort le à Arles, est un éditeur musical français. En 1958 il fonda Harmonia Mundi, label de musique classique qu'il dirigea jusqu'à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille modeste de la Drôme, Bernard Coutaz étudia chez les frères salésiens[2]. Il fut renvoyé en 1945, pendant son noviciat, pour avoir organisé un cercle d'études marxistes[3]. Dans les années 1950, il devint journaliste au sein du groupe de presse Bayard, puis à Témoignage chrétien[2]. Coutaz publia quelques romans et fut directeur de collection aux Éditions ouvrières[3],[4].

Il fonda Harmonia Mundi, label indépendant spécialisé dans la musique classique, en 1958. D'abord installé à Paris, il établit son label à Saint-Michel-l'Observatoire en 1962, puis à Arles en 1986. Les premiers enregistrements du label furent dédiés aux orgues historiques[3],[5].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bernard Coutaz est chevalier de la Légion d'honneur depuis 1993[6] et officier de l'ordre des Arts et des Lettres[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Europa Publications, The International Who's Who 2004, Routledge, , 67e éd., 1888 p. (ISBN 1-85743-217-7, lire en ligne), p. 364
  2. a et b Emmanuelle Giuliani, « Bernard Coutaz, la musique en toute indépendance », La Croix,‎
  3. a, b et c Charles Sigel, « Bernard Coutaz, éditeur », RSR,‎
  4. Jacques Drillon, « Bernard Coutaz, le discobole », Le Nouvel Observateur,‎
  5. « Le PDG d'Harmonia Mundi est mort », Le Nouvel Observateur,‎
  6. Décret du 29 mars 1993 portant promotion et nomination, JORF no 86 du 11 avril 1993, p. 6230–6238 (6232), NOR PREX9310954D, sur Légifrance

Liens externes[modifier | modifier le code]