Bernard Bonnejean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bernard Bonnejean

Nom de naissance Bernard Bonnejean
Activités Docteur agrégé de lettres
Naissance 10 juin 1950
Ernée, département de la Mayenne, France
Langue d'écriture française
Genres critique littéraire et biographe
Dans une propriété de Valmondois, où vécut, entre autres Georges Duhamel.

Bernard Bonnejean, né à Ernée (Mayenne) le , est un spécialiste français de la poésie catholique des XIXe et XXe siècles.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Bernard Bonnejean est le dernier de huit enfants d’une famille d’origine picarde, réfugiée à Ernée, en mai 1940. En 1959, la famille s’installe au Mans, où le père de famille, Maurice, ouvrier forgeron à l’Arsenal devient, en 1960, après la retraite, sacristain de l'Église Sainte-Jeanne-d’Arc du Mans[1]. En 1965, la famille s'installe définitivement en Mayenne.

Le professorat dans l'enseignement primaire et secondaire[modifier | modifier le code]

Après son baccalauréat, Bernard Bonnejean travaille comme instituteur puis professeur d'enseignement général de collège. Il est licencié en lettres classiques puis professeur certifié de lettres modernes, à Saint-Pierre-la-Cour. Il termine sa carrière d’enseignant dans un lycée lavallois en tant qu'agrégé de lettres modernes et professeur de première chaire. En 2003, après avoir quitté l'enseignement, il obtient le titre de docteur de l'université de Rennes 2 pour sa thèse intitulée Les Poètes français d’inspiration catholique de Verlaine à Péguy, 1870-1914, dirigée par Steve Murphy[2]. Bernard Bonnejean étudie l’œuvre catholique de Joris-Karl Huysmans et la poésie de Thérèse de Lisieux.

Il est secrétaire de l’Association mayennaise d’échanges et partage (AMEP) de 1975 à 2001, et président fondateur de l’association Lycée en poésie en 1991.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Articles
  • « Liturgies intimes : un recueil à redécouvrir », in Spiritualité verlainienne, Actes du colloque international de Metz (novembre 1996), Klincksieck, 1997, 288 p., pp. 18–31 (ISBN 2-252-03171-9)
  • « Le Verlaine de Guy Goffette », in Revue Verlaine no 5, 1997, 224 p., pp. 173–183 (ISSN 1247-5351).
  • « Huysmans avant À Rebours : les fondements nécessaires d'une quête en devenir », in Le Mal dans l'imaginaire français (1850-1950), Myriam Watthee-Delmotte et Metka Zupancic (dir.), préf. de Max Milner, L'Harmattan - Éditions David, Paris - Orléans (Ontario), 1998, 432 p., pp. 193–206 (ISBN 2-7384-6198-0)
Ouvrages

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sous la direction du chanoine Jean Briand, un des restaurateurs du site ; cf. Jean-Baptiste Briand, Coëffort : une restauration pour l'honneur de Dieu, édition Bannalec, 1986, 157 p. (ISBN 2-9501629-0-8) (notice BnF no FRBNF34905239)
  2. Sudocc ; le , composition du jury Pierre Brunel, Henri Sceppi, Denis Hüe, numéro national de thèse 2003REN20005.
  3. Constant Tonnelier est chancelier de l'Ėvêché de Laval, avocat ecclésiastique près des officialités de Paris et de l'Ouest, docteur en droit canonique.

Liens externes[modifier | modifier le code]