Bernard Bernard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernard Bernard
(Baumg1889) Bernard Bernard (Kathol. Missionar auf Island).jpg

Bernard Bernard en Islande.

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Prêtre chrétienVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion

Bernard Bernard, né le 21 juillet 1821 à Mogues et mort le 28 octobre 1895 à Noirétable, est un prêtre et missionnaire catholique français[1]. Missionnaire en Norvège, Islande et Écosse, Bernard a été le premier Préfet Apostolique de la Norvège et la Laponie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études à Rome, Bernard a été ordonné prêtre à Reims par le Cardinal Thomas-Marie-Joseph Gousset. En 1856, il est arrivé en Norvège, à la Préfecture apostolique du Pôle Nord (Praefectura apostolica Poli arctici) où il succède à Paul-Marie Étienne Djunkovsky. En 1857, il a été envoyé en Islande, le premier prêtre catholique après la Réforme protestante, avec l'Islandais Ólafur Gunnlaugsson. L'année suivante, il a été rejoint par le missionnaire Jean-Baptiste Baudoin.

Pour faciliter le travail d'évangélisation, ils ont décidé de passer à Reykjavik, où en 1859 ils ont acheté une parcelle de terrain avec une ferme dans la région appelée Landakot[2], sur lequel a été construit après la Cathédrale-basilique du Christ-Roi de Reykjavík, consacrée en 1929.

L'activité missionnaire des deux premiers prêtres catholiques en Islande a été fortement comprimée par l'interdiction du prosélytisme, qui est restée en vigueur jusqu'en 1874.

Père Bernard a quitté l'Islande en 1862 et a été nommé Préfet apostolique du Pôle Nord, et en 1869 il a été nommé Préfet apostolique de la Norvège et de la Laponie, basé à Trondheim ; pour des raisons de santé, il a quitté ses fonctions en 1887. Jean-Baptiste (Olav) Fallize lui succède.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dag Stromback, The Conversion of Iceland: A Survey, London, 1975
  • (is) Gunnar F. Guðmundsson, Kaþólskt trúboð á Íslandi 1857-1875, Sagnfræðistofnun Háskóla Íslands, Reykjavík, 1987
  • (de) St. Ansgar. Jahrbuch des St.-Ansgarius Werkes, Köln, 1983, p. 70–81
  • (de) Alois Arnstein Brodersen, Die Nordpolmission. Ein Beitrag zur Geschichte der katholischen Missionen in den nordischen Ländern im 19. Jahrhundert, Münster, 2006, p. 48–54