Bernard Baschet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baschet.
Bernard Baschet
Bernard Baschet dans son atelier 2006 YF.JPG

Bernard Baschet dans son atelier de Saint-Michel-sur-Orge

Naissance
Décès
Nationalité

Bernard Baschet est un facteur d'instruments de musique français né le 24 août 1917 et décédé le 17 juillet 2015[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernard Baschet suit une formation d'ingénieur à l'École centrale Paris. Puis, pendant une quinzaine d'années, il reprend une petite entreprise familiale de négoce de bois dans les Landes.

En 1949, il découvre à la radio la musique concrète.

De 1952 à 1954, Bernard Baschet conduit avec son frère François des expérimentations acoustiques notamment au moyen de tiges vibrantes encastrées. Cette recherche aboutit à l'invention d'une nouvelle famille d'instruments musicaux utilisant le verre pour les archets et le métal comme conducteur de vibrations sonores et comme élément vibrant.

Pour utiliser ces nouveaux instruments, les frères Baschet s’associent aux musiciens Yvonne et Jacques Lasry. Ils créent en 1955 le groupe "Les Structures Sonores Lasry Baschet".

En 1964-1965, il travaille avec Pierre Schaeffer pour la classification des sons complexes. Cette recherche aboutira à l'écriture du livre Traité des objets musicaux.

En 1973, Bernard Baschet participe au programme Learning to read through the arts (Apprendre à lire par le biais des arts), mis en place et piloté par la Fondation Guggenheim aux États-Unis. L'objectif du projet vise la réinsertion des Noirs américains dans la civilisation occidentale. Les structures sonores Baschet sont utilisées dans des ateliers d'éveil musical.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Bernard Baschet est l'inventeur, avec son frère François, de structures sonores comme le Cristal Baschet.

Les structures sonores Baschet, qui sont également de véritables sculptures, ont fait l'objet d'une exposition au Museum of Modern Art de New York d'octobre 1965 à janvier 1966[2].

Ces instruments sont notamment utilisés par Tom Waits, Michel Deneuve, Manu Dibango[3] et Thomas Bloch dans leur musique.

Dans son atelier de Saint-Michel-sur-Orge[3] Bernard Baschet met à disposition du matériel pédagogique spécifique pour l'éveil musical des enfants[4].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Mort de Bernard Baschet, l’homme qui « gonflait » les guitares [1]
  2. Exhibition 777 sur Exhibition History du MoMA
  3. a et b Article de Thomas Richet dans Télérama n° 3131 (page 99)
  4. Article de Katia Klarens dans Figaro.fr du 15/10/2007