Bernard-Marie Garreau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bernard-Marie Garreau
Description de cette image, également commentée ci-après
Bernard-Marie Garreau
Naissance (68 ans)
Versailles
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français

Bernard-Marie Garreau, né le 20 septembre 1949, à Versailles. est un universitaire et un romancier français.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires médiocres, et tandis que ses principaux centres d'intérêt sont le théâtre, la poésie et la chanson, l'obtention miraculeuse du baccalauréat en 1968 le conduit vers l'Université. Après avoir réalisé un mémoire de maîtrise sur Georges Brassens, il deviendra agrégé des lettres en 1991, docteur ès Lettres en 1996, puis maître de conférences, en 1998, et enfin H.D.R. (habilité à diriger les recherches), en 2006.

Il est membre de l'équipe de recherche brestoise de l'UBO (Université de Bretagne occidentale), spécialisée dans les correspondances et journaux intimes, et prépare l'édition de la Correspondance générale de Marguerite Audoux (1863-1937, Prix Fémina 1910 avec Marie-Claire). Il est aujourd'hui le spécialiste reconnu de cette romancière, dont il a d'abord écrit la biographie (Marguerite Audoux, la couturière des lettres, Tallandier, 1991, Prix de l'essai de la Société des gens de lettres en 1992), avant de soutenir sa thèse sur l'écrivaine (La Famille de Marguerite Audoux, 11 janvier 1996, Presses du Septentrion, 1996, Prix du Conseil Général du Cher) et de lui consacrer de nombreux articles, des conférences en France et à l'étranger, un colloque, et plusieurs livres[1].

Il est en contact étroit avec la Société Octave Mirbeau, Les Amis de Jacques Rivière et d'Alain-Fournier et Les Amis de Charles-Louis Philippe. Il est aussi, depuis sa création en 1998, membre du jury du Prix Marguerite Audoux.

Parallèlement, Bernard-Marie Garreau a publié de la fiction, dont plusieurs romans et des nouvelles.

Il poursuit également aujourd'hui une carrière de rewriter-correcteur en tant qu'auto-entrepreneur, branche à laquelle il a ajouté, début 2013, un secteur éditorial, avec les Éditions e muet[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Marguerite Audoux, la couturière des lettres, Tallandier, 1991 [Prix de l'essai de la Société des gens de lettres, 1992].
  • La Famille de Marguerite Audoux, thèse pour le doctorat, deux tomes, Presses du Septentrion, Lille, 1996 [Prix du Conseil Général du Cher, 1996].
  • Marguerite Audoux, la famille réinventée, INDIGO & Côté-femmes éditions, 1997 (Frontispice de Michel Caron et préface de Serge Duret).

Fictions[modifier | modifier le code]

  • Le Grand Queue, roman, L'Harmattan, 2002.
  • Les Pages froides, roman, L'Harmattan, 2004.
  • Marie-France Estève, ou Quand la vie vous fait la peau, récit biographique, EDD Strapontins, Cagnes-sur-Mer, 2010.
  • Claire obscure, nouvelles, Éditions e muet, Briare-le-Canal, 2013.
  • Le Diplôme d'assassin (Un Flic en soutane, saison 1), Envolume, collection Quêtes et enquêtes, 2016.
  • Litanies pour des salauds (Un Flic en soutane, saison 2), Envolume, collection Quêtes et enquêtes, 2017.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir sa notice IdRef
  2. Voir son blog, aux Éditions e muet.

Liens externes[modifier | modifier le code]