Bernar Mialet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernar Mialet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
AvignonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Bernar Mialet est un poète et éditeur français né le à Avignon.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1984 à 1988 Bernar Mialet anime avec le poète Christian Gabrielle Guez Ricord, qui l'a créée à Marseille en 1976, la revue « Fonts nuit », et collabore avec lui aux « Cahiers de la Vierge noire » (Atelier des Grames, Gigondas, Vaucluse), puis crée en 1994 chez ce même éditeur la revue « Stélaire ». En 1995, la naissance de sa fille Stella, puis en 2000 celle de son fils Lilian.

Il dirige à partir de 1996 les diverses collections de « La Kallista », laboratoire d'édition nomade, où il publie des textes brefs, pages anciennes oubliées ou méconnues, ou récentes, ces dernières en provenance de poètes, conteurs, romanciers ou essayistes : Jean-Pierre Depétris, Christian Estèbe, Michel-Georges Bernard, Jacqueline Tamagna, C.G. Guez Ricord, bien sûr, mais aussi de sa propre plume.

Exécuteur testamentaire de C. G. Guez Ricord, Bernar Mialet a collaboré à l'édition ou la ré-édition de plusieurs de ses livres, organisé plusieurs expositions à son sujet, et écrit de nombreuses préfaces.

Il a publié un recueil de poésie, diverses plaquettes, réalisé des livres-objets à l'Atelier des Grames et collaboré avec plusieurs artistes (Yves Reynier, Susan Mende, Alain Suby, Alain Bonicel...).

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

Bernar Mialet a signé ses textes de différents hétéronymes (Laurent Maublanc, Alban Meurent...).

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Laurent Maublanc, Trace : du lieu, dans « Les Cahiers collectifs », n° 8, Nîmes, 1982.
  • Laurent Maublanc, Stèle à l Os. ithyphallique, dans « Cahier de la Vierge noire », n° 6, Atelier des Grames, Gigondas, 1984.
  • Laurent Maublanc, Stèle d'une mort incertaine, gravure typographique de Christian Gabriel/le Guez-Ricord, douzième « Cahier de La Vierge Noire », Atelier des Grames, Gigondas, 1986.
  • Bernar Mialet, Description d'une gloire, illustrations d'Yves Reynier, dans « Pictura », n° 8, Toulouse, 1986.
  • Laurent Maublanc, L'Idéal révisé (sur Hölderlin), dans « Détours d'écriture », n° 8, Aix-en-Provence, 1987
  • Laurent Maublanc, Le Chiffre interminable de l'étoile, Stèle, Atelier des Grames, Gigondas, 1991.
  • Bernar Mialet, La Ceinture de Lybié, collages de Susan Mende, Le May éditions, La Ciotat-Nîmes, 1993.
  • Laurent Maublanc, Panomphale (dialogies), Atelier des Grames, Gigondas, 1993.
  • Laurent Maublanc, Stèles méridiennes d'VNE TERRE EN AOVT, frontispice de Anik Vinay, « Stélaire », premier cahier, Atelier des Grames, Gigondas, 1994.
  • Laurent Maublanc, Flamma vorat précédé de 2 Stèles au Château-Lyre, La Kallista, 1998.
  • Laurent Maublanc, Dits du panomphale, dialogies, nouvelle édition augmentée, Atelier des Grames, Gigondas, 2001. (ISBN 2-902129-04-1).
  • Bernar Mialet, Le Deuil de Mireval, Stèle d'un congé signifié, La Kallista, 2001.
  • Bernar Mialet, Une Confidence sanguinaire, dans « Sorgues », n° 2, Le Bois d'Orion, L'Isle-sur-la-Sorgue, 2001; La Kallista, 2002.
  • Laurent Maublanc, Deux clés de Dédale, édition bilingue, traduction en allemand de Susan Mende, Atelier des Grames, Gigondas, 2002.
  • Bernar Mialet, Shardane ou La vitesse parfaite, La Kallista, 2003.
  • Bernar Mialet, Le Cheval de Lao-Tseu, Atelier des Grames, Gigondas, 2005 (ISBN 2-902129-10-6).
  • Bernar Mialet, Les Fils de l'équinoxe, collages de Susan Mende, Éditions Venus d'ailleurs, Nîmes, 2009.
  • Alban Meurent, Au fil de l'étoile, dans Bleu de personne, en collaboration avec Suzy Mende, Éditions Venus d'ailleurs, Nîmes, 2011.
  • Bernar Mialet, Miroir d'Obsidienne, cinq visions d'arrière-monde, Grand Prix de la Ville de Montpellier (livre d'artiste), illustration de Alain Bonicel, Éditions Souffles, Montpellier, 2011.

Essais[modifier | modifier le code]

  • Alban Meurent, L'Équation méconnue du miroir, Cahier Collectifs n° 9, Nîmes, 1984.
  • Bernar Mialet, La Dernière adresse, dans « Sud », n° 78-79, Marseille, 1988.
  • Bernar Mialet, Introduction pour « Les Heures à la Nuit », dans « Poésie 89 », n° 30, Seghers, Paris, 1989.
  • Alban Meurent, L'Appelé de son nom, dans « Cahier du Centre international de poésie Marseille », n°5, Marseille, 1990.
  • Bernar Mialet, Marseille inconscient transit, dans « Doc(k)s », Marseille, 1996.
  • Bernar Mialet, L'Espace insinué, orné par Alain Bonicel, éditions Arcana, Montpellier, 2004 (ISBN 2-909905-06-3).
  • Bernar Mialet, La voix mariée où passe l'ange, introduction pour Christian Gabrielle Guez Ricord, Le Cantique qui est à Gabriel/le, Le Bois d'Orion, L'Isle-sur-la-Sorgue, 2005, (ISBN 2-909201-44-9).
  • Bernar Mialet, introduction à Christian Gabriel/le Guez Ricord, Prière d'insérer ou La quête de l'identité, Atelier des Grames, Gigondas (Vaucluse), 2007 (ISBN 978-2-902129-20-3) édité erroné (notice BnF no FRBNF41014302)
  • Bernar Mialet, Le pas de l'an franchi, je ne reviendrai pas, dans Christian Gabriel/le Guez Ricord, Fleuve tari des circonstances / Sept tables dessinées-écrites, Atelier des Grames, Gigondas, 2008
  • Bernar Mialet, prière d'insérer pour Christian Gabriel/le Guez Ricord, Le Premier cercle de l'enfer, l'orgue œil, éditions Venus d'ailleurs, Nîmes, 2008.
  • Bernar Mialet, La pierre d'angle du non-lieu fait signe, dans Christian Gabriel/le Guez Ricord, Cinq lettres à Yves Reynier (plus une sixième) suivi de Y. R. ou la vraisemblance de la loi, éditions Venus d'ailleurs, Nîmes, 2011.
  • Bernar Mialet - Alban Meurent, Le lieu, c'est l'horizon sans la mort (C. G Guez Ricord de l'image au signe), éditions Venus d'ailleurs, Gajan, 2013.

Catalogues d'expositions[modifier | modifier le code]

Établissement des textes et direction de la publication de l'œuvre de Christian Gabriel/le Guez Ricord[modifier | modifier le code]

  • Christian Gabriel/le Guez Ricord, Les Heures à la nuit, suivi de Le sujet de ma poésie, c'est ma poésie [1987], Texte établi avec la collaboration de T. Bonnet, Éditions La Sétérée, Crest, 1992.
  • Christian Gabriel/le Guez Ricord, L'Aventurée, édition préparée avec la collaboration de Christian Estèbe, Librairie du Sud, Marseille, 1994.
  • Christian Gabrielle Guez Ricord, Neuf Méditerranées, La Kallista, 1997.
  • Christian Gabrielle Guez Ricord, Le Tombeau immergé, La Kallista, 2000.
  • Christian Gabrielle Guez Ricord, Le Mouchoir d'Éphèse et autres textes, La Kallista, 2001.
  • Christian Gabrielle Guez Ricord, La Secrète, La Kallista, 2002.
  • Christian Gabrielle Guez Ricord, L'Ambulatoire, La Kallista, 2003.
  • Christian Gabrielle Guez Ricord, Le Cantique qui est à Gabriel/le [Édition complète : Maison Dieu, I, II, III et IV], La Tombée des nues, Les Heures à la nuit], Le Bois d'Orion, L'Isle-sur-la-Sorgue, 2005, (ISBN 2-909201-44-9).
  • Christian Gabriel/le Guez Ricord, Prière d'insérer ou La quête de l'identité, Atelier des Grames, Gigondas (Vaucluse), 2007 (104 p.) (ISBN 978-2-902129-20-3) édité erroné (notice BnF no FRBNF41014302)
  • Christian Gabriel/le Guez Ricord, Fleuve tari des circonstances / Sept tables dessinées-écrites, Atelier des Grames, Gigondas, 2008
  • Christian Gabriel/le Guez Ricord, Cinq lettres à Yves Reynier (plus une sixième) suivi de Y. R. ou la vraisemblance de la loi, éditions Venus d'ailleurs, Nîmes, 2011.

Commissariats d'exposition[modifier | modifier le code]

  • « Christian Gabrielle Guez Ricord, peintures et dessins », Centre International de Poésie de Marseille (CIPM), 1990.
  • « Christian Gabrielle Guez Ricord, 1948-88 », Centre Européen de Poésie (« La Poésie dans un Jardin »), Avignon, Festival d'Avignon 1993. Exposition et Rencontres.
  • « L'Annonciation soit ses peintures comme... » (Christian Gabrielle Guez Ricord), Musée du Petit Palais, Avignon, Festival d'Avignon 1995.

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Bernar Mialet, René Char ou la voix de Vaucluse et Dans mon pays [1]