Bernadette Madeuf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bernadette Madeuf, née le , est une économiste et professeur des universités française, qui a été présidente de l'université Paris-Nanterre du [1] au .

Partisan d'une université d'excellence mais non élitiste[2] le , Bernadette Madeuf s'est rendue célèbre en écrivant à la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse[3], le , une lettre l'alertant sur l'état d'une partie de l'opinion vis-à-vis du projet de réforme des universités. Elle a signé le une nouvelle tribune s'opposant aux réformes dirigées par Valérie Pécresse[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernadette Madeuf est agrégée de sciences économiques.

Après une licence et un DES de sciences économiques, Bernadette Madeuf obtient une licence en sociologie en 1970, puis un doctorat ès sciences économiques à l'université Paris-Nanterre (anciennement Paris X). Professeur à l'université Paris-Nanterre, elle a dirigé l'UFR SEGMI (Sciences économiques, gestion, mathématiques et informatique) de à . Elle fut également responsable de la spécialité de master 2 TRG (Technologie, réseaux et globalisation) mention « économie, institutions, organisations » et directrice de l'équipe de formation du master mention « économie, institutions, organisations ». Responsable du DEA « Dynamique de l’économie mondiale » (1994-2000) puis du DEA « Technologie, réseaux, globalisation » (2001-2005), elle a été membre d'EconomiX (UMR CNRS).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les pôles de compétitivité, territoires d'innovation, Éditions Hermes, 2008 (avec la coll. de Denis Carré et de Gilliane Lefebvre)
  • « TIC et économie de la proximité : organisation et localisation de la R&D au sein des entreprises globales », in Innovations : cahiers d'économie de l'innovation, 2005

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]