Bernabé Cobo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernabé Cobo
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Religion
Ordre religieux

Bernabé Cobo (né à Lopera (Espagne) en novembre 1582, mort à Lima (Pérou) le 9 octobre 1657) est un missionnaire jésuite, écrivain et naturaliste espagnol. Il joua un rôle dans la découverte de la quinine par sa description de l'herbe des Jésuites, qu'il rapporta en Europe lors d'un voyage en 1632[1].

En 1791, le botaniste espagnol Antonio José Cavanilles a dédié le genre Cobaea (Cobée) à Bernabé Cobo.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Descripciones del Callao
  • Historia de la fundación de Lima
  • Historia del Nuevo Mundo

L'ouvrage fondamental de Cobo est intitulée Historia del Nuevo Mundo (Histoire du Nouveau Monde). Il se compose de trois parties :

  • la première comprend quatorze livres qui traitent des territoires avec toutes les choses qui s'y trouvent ;
  • la seconde compte quinze livres consacrés à l'histoire du Pérou ;
  • la troisième, regroupant également quatorze livres, avait pour objet l'histoire du Mexique et des territoires limitrophes, ainsi que la description des îles des deux océans jusqu'aux Philippines et aux Moluques.

Seule la première partie et une partie de la seconde (trois livres sur la fondation de Lima), retrouvées dans la bibliothèque de l'église de San Ocacio à Séville, nous sont parvenues et ont été publiées pour la première fois en mai 1890. L'édition originale, datée de 1653, est conservée dans la bibliothèque de l'université de Séville[2],[3].

La partie scientifique de ces écrits est la plus remarquable car les informations et observations qui y sont reportées sont le fruit de recherches personnelles de l'auteur. La masse des données présentes dans ces pages en font une véritable encyclopédie dans laquelle sont passées en revue toutes les caractéristiques géographiques, minérales, végétales et animales.

La partie historique est fondée, pour ce qui concerne le Mexique, sur un rapport peu connu d'un capitaine espagnol, Bernardino Vásquez de Tapia. Pour ce qui concerne le Pérou, la source principale est la relation de Pedro Pizarro, mais Bernabé Cobo avait effectué des recherches approfondies dans les archives ecclésiastiques de l'époque, assimilant des informations contenues dans des documents aujourd'hui disparus.

La première partie traite notamment des ceques (es) de Cuzco, déjà explicités par Cristóbal de Molina.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ronald H. Petersen, New World Botany: Columbus to Darwin, Gantner Verlag, , 641 p. (ISBN 978-3904144759), p. 157.
  2. (es) « Ficha de obra - Título: Historia del Nuevo mundo por el Padre Bernabé Cobo de la Compañía de Jesús. Primera parte.  », sur Biblioteca Virtual Miguel de Cervantes (consulté le 5 janvier 2013).
  3. (es) Cobo, Bernabé, 1580-1657, « Historia del Nuevo mundo (1890) », sur Internet Archive (consulté le 5 janvier 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]