Berna (allégorie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Berna est une figure allégorique féminine personnifiant la ville et le canton de Berne, en Suisse.

Berna au pied du Palais fédéral
Berna, au pied du monument de l'UPU

Origine[modifier | modifier le code]

La déesse Berna est une création moderne, analogue à la figure allégorique Helvetia (pour la Suisse). La forme du nom est latine, sur une base allemande (une forme purement latine serait Ursina, prénom en usage à Berne notamment).

La figure de Berna apparaît durant la 2e moitié du XVIIe siècle, en même temps que celles de Basilea (Bâle) et que la Tigurina Virgo (Zurich). Genava seule est plus ancienne (époque romaine, déesse tutélaire de Genève). Au XIXe siècle apparaissent encore Argovia (Argovie) et Thurgovia (Thurgovie).

L'une des premières représentations de Berna est une œuvre du peintre suisse Joseph Werner, en 1682.

Allegorie de l'État de Berne (Berna : 1682)

Symbole[modifier | modifier le code]

Sous sa forme aujourd'hui classique, Berna est représentée sous les traits d'une jeune guerrière aux longues tresses, armée d'un écu portant les armoiries de Berne et d'une lance. À l'instar des autres déesses-ville, sa tête est crénelée.

Figure civique et patriotique, Berna symbolise l'état et la ville de Berne, historiquement l'un des plus puissants des cantons constituant la Confédération.

Usage[modifier | modifier le code]

La ville de Berne possède au moins deux statues en bronze de Berna :

Les villes de Berne et d'Interlaken consacrent chacune une rue à Berna (en allemand, Bernastrasse).

Notes et références[modifier | modifier le code]