Berméricourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Berméricourt
Berméricourt
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Reims
Canton Bourgogne
Intercommunalité Communauté urbaine du Grand Reims
Maire
Mandat
Patrice Chrétien
2014-2020
Code postal 51220
Code commune 51051
Démographie
Gentilé berméricourtois, berméricourtoise
Population
municipale
198 hab. (2015 en augmentation de 29,41 % par rapport à 2010)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 21′ 31″ nord, 3° 59′ 34″ est
Altitude Min. 69 m
Max. 93 m
Superficie 8,01 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Berméricourt

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Berméricourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Berméricourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Berméricourt

Berméricourt (prononcé [bɛʁmeʁikuʁ]) est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

Le nom des habitants est Berméricourtois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Cormicy Aguilcourt Rose des vents
Cauroy-lès-Hermonville N Orainville
O    Berméricourt    E
S
Loivre Loivre Courcy, Brimont

Berméricourt appartient au Pays rémois qui mérite bien son nom de plaine avec ses amples horizons aux lignes fuyantes. La RD 30 et la voie ferrée REIMS-LAON structurent le territoire.

Au lieu-dit le Bois du Seigneur (bataille du 19 avril 1917) l'altitude atteint 92 m et 85 m dans sa partie agglomérée. Le lieu-dit le Fond du Puits (plate forme betteraves sur la route d'Orainville) qui correspond à la limite interdépartementale avec l'Aisne et la ¨Picardie est de 73 m.

La grande culture est peu favorable à la flore. Les abords de la voie ferrée sont plus accueillants pour la flore et la faune

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village a porté le nom de Bormeri curtis en 854 puis Brimericourt en 1125[1]. Elle avait comme seigneur les Templiers de Reims et dépendait du chapitre de Reims et de l'abbaye Saint-Thierry pour la cure.

Pendant la Première Guerre mondiale, cette commune s'est trouvée côté allemand pendant longtemps et a été complètement rasée par les bombardements.

Décorations françaises[modifier | modifier le code]

Croix de guerre 1914-1918 française.jpg
Croix de guerre 1914-1918.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Précédemment membre de la communauté de communes du Nord Champenois, la commune appartient depuis le 1er janvier 2017 à la communauté urbaine du Grand Reims.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1874 1875 Hurtaut[2]    
1879 1892 Eugène Chrétien    
1892 1908 Cyprien Hurtaut    
    Nicolas Eugène Chrétien    
    Henry Rémy Paul Hurtaut    
    Pol Barré    
Les données manquantes sont à compléter.
  mars 2001 Paul Lemaire    
mars 2001 réélu en 2008 Patrice Chrétien   Réélu pour le mandat 2014-2020[3],[4]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6].

En 2015, la commune comptait 198 habitants[Note 1], en augmentation de 29,41 % par rapport à 2010 (Marne : +1,24 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
7079786963657373157
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
106100808596120998682
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
7488856810110411092101
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2015
113130113115122109145189198
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

La population de 1846 se décompose en une population agglomérée de 68 personnes auxquelles s'ajoutent 5 habitants de la "ferme Sainte Marie".
La population de 1851 se décompose en une population agglomérée de 71 personnes auxquelles s'ajoutent 2 habitants de la "ferme Sainte Marie".

Économie[modifier | modifier le code]

Le plan cadastral de 1834 montre l'existence d'un moulin à vent à l'ouest de la commune.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église menaçait ruine en 1674 à tel point que l'évêque en a interdit l'usage pour la messe. Les habitants se battent pour conserver la paroisse avec l'appui de l'abbé de Saint-Thierry. En 1863, Alphonse Gosset qui est architecte à Reims réalise les plans de la nouvelle bâtisse. La nouvelle église prend place sur les bases de l'ancienne et reprend quelques vestiges de l'ancienne pour les incorporer dans la réalisation nouvelle comme des chapiteaux romans, un autel en bois, une statue en bois du XVIIIe siècle de Sébastien.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. A. Longnon, Dictionnaire topographique du département de la Marne, p22.
  2. Almanach annuaire historique, administratif & commercial de la Marne, de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine de 1876, Reims p148.
  3. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  4. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 19 juillet 2015).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.