Berlin, brigade criminelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Berlin Brigade Criminelle)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Berlin Brigade criminelle

Type de série Série télévisée
Titre original KDD – Kriminaldauerdienst
Genre Policier
Création Orkun Ertener (de)
Production Kathrin Breininger
Acteurs principaux Götz Schubert
Manfred Zapatka
Saskia Vester
Barnaby Metschurat
Billey Demirtas
Melika Foroutan
Jördis Triebel
Musique Christoph M. Kaiser (de)
Julian Maas (de)
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Chaîne d'origine ZDF
Nb. de saisons 3
Nb. d'épisodes 28
Durée 45 minutes
Diff. originale

Berlin Brigade criminelle (KDD – Kriminaldauerdienst) est une série télévisée allemande en 28 épisodes de 45 minutes créée par Orkun Ertener (de) et diffusée du au sur la ZDF.

En France, elle est diffusée de 2009 à 2010 sur Arte[1]. Elle reste inédite dans les autres pays francophones.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La brigade criminelle sujet de la série se trouve dans le quartier de Kreuzberg. On suit le travail quotidien de l'unité ainsi que les fortunes professionnelles et privées des membres. L'intrigue qui s'étend sur les trois saisons est une affaire de corruption au sein de la police de Berlin dans laquelle les membres de la brigade sont impliqués différemment. La deuxième saison insiste plus sur les vies personnelles. La troisième saison suit la brigade au jour le jour.

Les personnages principaux sont les sept fonctionnaires de la brigade criminelle :

  • Le chef de la brigade, le commissaire principal Helmut Enders
  • Le commissaire adjoint Jan Haroska, un policier expérimenté et parfois sec, alcoolique
  • La commissaire adjointe Kristin Bender, qui cache son homosexualité à ses collègues
  • Le commissaire Leo Falckenstein, fils d'un magnat de la presse
  • La commissaire Sylvia Henke, une femme ambitieuse
  • Le commissaire Mehmet Kilic, d'origine turque, mal à l'aise avec son identité
  • La commissaire de police Maria Hernandez, femme divorcée

Les personnages secondaires récurrents sont :

  • Karsten Stieglitz, un fonctionnaire du service interne
  • Sabine, l'ancienne femme d'Enders
  • Enes, un adolescent réfugié kosovar, qui construit avec Bender une relation comme filiale

La première saison se concentre sur deux histoires : d'un côté Janvier Haroska qui a détourné l'argent de la drogue et est de plus en plus suspecté, de l'autre la complicité d'un officier supérieur de la police avec une faction dans le trafic de drogue à Berlin. À côté de petites affaires dans chaque épisode, cette histoire de drogue aboutit à un final spectaculaire, où la brigade criminelle est attaquée par la mafia dans le Gendarmenmarkt. La deuxième saison continue sur cette histoire de corruption. De plus, une autre intrigue est une affaire de paris truqués qui aboutira à un scandale dans le milieu du football. Des intrigues sur les vies personnelles de la première saison se poursuivent : la rupture entre Haroska et Hernandez ou les états d'âme de Henke, qui a subi un viol et entretient une relation avec Falckenstein. La troisième saison se situe un an après la fin de la deuxième saison. Elle reprend des intrigues des deux saisons. L'histoire principale s'appuie sur Mehmet Kilic, qui a des problèmes de drogue, a un deuxième emploi de videur dans un établissement de la communauté turque et devient une sorte d'agent infiltré, ce qu'il lui fait se demander des questions de loyauté. Le final de la troisième saison est une prise d'otage au sein de la brigade criminelle.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source de traduction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]