Beretta BM-59

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Beretta BM-59 Ital
Image illustrative de l’article Beretta BM-59
La version de base : le BM-59 mark Ital
Présentation
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Type Fusil d'assaut
Munitions 7,62 x 51 mm OTAN
Fabricant Beretta
Période d'utilisation 1959
Durée de service 1959-1990
Production 120 000 fusils
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 4,4 kg
Masse (chargé) 5,2 kg
Longueur(s) 1 095 mm
Longueur du canon 491 mm
Caractéristiques techniques
Architecture acier, matière plastique et bois
Mode d'action emprunt de gaz
Portée maximale 1 000 m
Portée pratique 600 m
Cadence de tir 750 coups par minute
Vitesse initiale 810 m/s
Capacité 20 cartouches
Viseur hausse à œilleton et guidon à lame sous tunnel
Variantes voir texte

Le Beretta BM-59 fut le fusil d'assaut de l'armée italienne de 1960 à 1990 environ. C'est un dérivé du M1 Garand construit par Beretta.

Technique[modifier | modifier le code]

Comme le fusil américain, il possède une crosse fixe en bois. La sécurité est intégrée au pontet. L'arme fonctionne par emprunt des gaz et culasse rotative. Il reçoit une baïonnette : celle de l'USM1. Mais à la différence du Garand, il peut tirer par rafale et est alimenté par chargeur.

Production et versions[modifier | modifier le code]

Le BM-59 a été fabriqué en Italie et sous licence dans des usines indonésiennes, marocaines et nigérianes.

Variantes Italiennes[modifier | modifier le code]

La version pour paras : le BM-59 mark Ital Para .

La fabrique d'armes Beretta a fabriqué environ 120000 BM 59 entre 1959 et 1969 pour équiper les militaires italiens sous la forme des :

  • BM-59 mark Ital : réservé aux fantassins, est muni d'un cache-flamme/manchon lance-grenade et d'un bipied réglementaire. Le fusil BM-59 mark Ital était réglementaire chez les Bersaglieri durant la Guerre froide.
  • BM-59 mark Ital Para : Mk Ital muni d'un cache-flamme/manchon lance-grenade amovible et d'une crosse repliable latéralement réglementaire en Italie.
  • BM-59 mark Ital Alpini : Mk Ital muni d'un cache-flamme/manchon lance-grenade standard et d'une crosse repliable latéralement réglementaire en Italie.

Variantes Export[modifier | modifier le code]

Une partie de la gamme militaire de Beretta : les BM 59 sont en haut à gauche (collection du Museo de Armas de la Nación de Bueno Aires en Argentine.
  • BM-59 mark I : version standard réservé à l'exportation. C'est un Mark Ital simplifié sans cache-flamme/manchon lance-grenade ni bipied réglementaire.
  • BM-59 mark II : C'est un Mark I munie d'une poignée-pistolet. A l'origine de la version nigériane.
  • BM-59 mark III :
  • BM-59 mark IV : version standard muni d'une poignée pistolet, d'un bipied et d'un canon lourd résérvé à l'exportation. Destiné à servir de fusil-mitrailleur.

Variante marocaine[modifier | modifier le code]

Les BM-59 mark I destinées aux soldats marocains ont été assemblés par l'Arsenal de Fès. Ils sont identiques aux FA Beretta d'origine.

Variantes Indonésiennes[modifier | modifier le code]

Variante nigérianne[modifier | modifier le code]

L'Armée nigériane adopte le BM 59 en 1963.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Il a été vendu aux armées des pays suivants :

Connu comme Il Fal, le BM-59 y estremplacé par le AR 70/90 en 1990. La Guardia di Finanza l'utilisa aussi.

Certaines armées ont utilisé des BM 59 pris sur l'ennemi :

Son utilisation au combat comprend

Dans ces deux cas, il fut visible chez les soldats de l'armée indonésienne.

Le BM 59 dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Moins connu que ses cousins M1 et M14, le Beretta Modelo 59 apparaît notamment dans la comédie satirique Nous voulons les colonels, le film de guerre Patton ou le thriller politique Cadavres exquis. Le téléspectateur attentif peut le reconnaître dans les séries Gunslinger Girl: Il Teatrino, T.J. Hooker,Miami Vice mais surtout au fil des saisons de Mission impossible.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

La firme Beretta a produit d'autres fusils de guerre :

Sources[modifier | modifier le code]

Cette notice est issue de la lecture des revues et sites internets spécialisés de langue française suivants :