Berd'huis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Berd'huis
Berd'huis
L'église Saint-Martin, route de Nogent.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Canton Bretoncelles
Intercommunalité Communauté de communes Cœur du Perche
Maire
Mandat
Brigitte Luypaert
2014-2020
Code postal 61340
Code commune 61043
Démographie
Gentilé Berd'huisiens
Population
municipale
1 083 hab. (2015 en augmentation de 0,93 % par rapport à 2010)
Densité 95 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 20′ 43″ nord, 0° 44′ 45″ est
Altitude Min. 107 m
Max. 192 m
Superficie 11,45 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Berd'huis

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Berd'huis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Berd'huis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Berd'huis
Liens
Site web www.berdhuis.fr

Berd'huis est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 1 083 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Berd'huis[1]
Nocé Dancé Dancé
Préaux-du-Perche Berd'huis[1] Dancé
Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir)
Préaux-du-Perche Saint-Hilaire-sur-Erre Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir)

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'église de Berd'huis, "Berzillis", est mentionnée avant l'an mille. Dans l'annuaire de l'Orne de 1879, Louis Duval, archiviste du département a cherché et trouvé l'ancien nom de l'église de Berd'huis. Dans le cartulaire du Corbonnais de l'abbé Irminon du XIe siècle, interprété par Guérard, il est écrit Berzillis. D'autres chartes anciennes publiées par l'abbé Métais dans son cartulaire des moines de Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, écrivent Berd'huis en écriture actuelle : Berdusi, Berdizi, Berdisi. D'autres: Berd'huis en hollandais : Berd, « planche », huis, « maison » : maison de bois.

Le gentilé est Berd'huisien.

Histoire[modifier | modifier le code]

D'après M. Pitard (secrétaire de mairie de Mortagne) dans ses fragments historiques sur le Perche publiés en 1866[2], Yves de Creil, fondateur de la famille des comtes de Bellême, mort en 997 et son épouse Godehilde, donnèrent les églises de Saint-Jean-de-la-Forêt, Berd'huis, Dancé, Saint-Martin-du-Vieux-Bellême à Notre-Dame-du-Vieux-Château, chapelle bâtie par eux dans l'enceinte du château primitif. Il s’ensuit, dit Cauvin, qu'on peut juger par là de l’antiquité de l'église de Berd'huis, bâtie évidemment avant la chapelle à laquelle elle fut donnée par Yves de Creil.

La tour de l'église porte sur une pierre gravée au-dessus d'une petite fenêtre la date de 1618, avec plusieurs lettres également gravées. La famille de Villeray à Condeau étaient les seigneurs de Berd'huis. En 1190, avec Philippe Auguste, les religieux de Sainte-Gauburge de la Coudre à Saint-Cyr-la-Rosière, monastère fondé vers 1064 par Yves de Bellême, évêque de Séez, achetèrent à Aimery de Villeray, partant pour la croisade, la seigneurie de Berd’huis pour 200 livres angevines et la possédèrent jusqu’en 1790[3]. C'est afin de s'équiper pour la croisade, qu’Aimery de Villeray, vendait en 1190 aux moines de Sainte-Gauburge-de-la-Coudre, la seigneurie de Berd'huis, avec l'agrément de son suzerain le comte Rotrou IV[4].

Le , Berd'huis fait l'objet d'une visite du Président de la République française Emmanuel Macron et d'une interview télévisée dans l'école primaire diffusées sur TF1.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1958 mars 2001 Jacques Sabras    
mars 2001[5] en cours Brigitte Luypaert[6] DVD Agricultrice, ancienne sénatrice UMP (2002-2004)
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[8].

En 2015, la commune comptait 1 083 habitants[Note 2], en augmentation de 0,93 % par rapport à 2010 (Orne : -1,72 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Berd'huis avait compté jusqu'à 948 habitants en 1851, avant que la population ne redescende à 467 habitants en 1954. Le précédent maximum fut dépassé en 1990 (1 003). Berd'huis est la commune la plus peuplée du canton de Nocé.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
618633717712914880925948909
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
869863838830763738725703666
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
652569496472524503479467517
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 -
5125648361 0031 0991 0941 0731 083-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin.

Activités et manifestations[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

L'Association sportive Berd'huis Football fait évoluer une équipe de football masculine en ligue de Basse-Normandie, une deuxième et une équipe de football à huit féminine en divisions de district[12].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

En 1824, le célèbre Vidocq arrête le meurtrier du percepteur de Berd'huis et de Dancé, un de ses voisins.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  2. art. Bellême, page 34
  3. Pitard art. Saint Cyr, page 79.
  4. Les Cahiers percherons, "Les manoirs du canton de Nocé" (1re partie), par Ph. Siguret.
  5. « Brigitte Luypaert, maire sortant, a présenté sa nouvelle équipe », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 29 juillet 2015)
  6. Réélection 2014 : « Berd'huis (61340) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 13 juin 2014)
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  11. « Manoir du Grand-Saint-Quentin à Berd'huis », notice no PA00110745, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  12. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – AS. Berd Huis Football » (consulté le 8 octobre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :