Benvenuti al Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benvenuti.
Benvenuti al Sud
Description de cette image, également commentée ci-après

Castellabate, lieu de déroulement du film

Titre original Benvenuti al Sud
Réalisation Luca Miniero
Scénario Massimo Gaudioso
Acteurs principaux
Sociétés de production Medusa Film
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre Comédie
Durée 104 minutes
Sortie 2010

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Benvenuti al Sud (littéralement « Bienvenue dans le Sud ») est un film italien réalisé par Luca Miniero en 2010. Ce film est une reprise de la comédie française Bienvenue chez les Ch'tis, un grand succès en France et dans toute l'Europe, fondé sur les bizarreries de la langue cht'i parlée dans la région Nord-Pas-de-Calais et les stéréotypes et préjugés sur la population locale : les Ch'tis.

Le film est sorti au cinéma en Italie le et en version française le .

Ce ne devait pas être la seule reprise de la version française : Will Smith a acheté les droits de Pathé pour une adaptation des États-Unis, située dans le Dakota du Nord[1], mais ce projet a été annulé en 2012[2].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alberto Colombo, directeur de la poste de la localité lombarde d'Usmate Velate, dans la Brianza, après s'être vu refuser sa demande de transfert à Milan - la place a été donnée à une personne handicapée -, feint une paralysie afin d'obtenir le poste et satisfaire ainsi le souhait de sa femme de vivre dans la métropole de leur région. Lorsque sa supercherie est découverte, Alberto est muté disciplinairement pour deux ans dans un village de l'Italie méridionale : Castellabate, dans la province de Salerne et la région géographique du Cilento, à des centaines de kilomètres de son domicile et de sa famille. C'est le début d'une aventure pour Alberto qui découvrira pour la première fois l'Italie du Sud, une Italie du Sud rongée par les préjugés : mafia, paresse, gaspillage d'argent public, etc. à travers le pays loin de ce qui allait s'imaginer.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Alessandro Siani en 2010

Adaptation culturelle du film[modifier | modifier le code]

La version italienne est en grande partie conforme à l'original français en de nombreux points (scénario, scènes et dialogues). Elle s'adapte cependant aux stéréotypes italiens dans un souci de cohérence, étant donnée que l'histoire régionale de l'Italie n'a que peu à voir avec celle de la France.

Par exemple, dans les deux films, le protagoniste ne tient pas à ce que son épouse déménage vers son nouveau lieu de travail. Pour l'en dissuader, ses amis organisent une représentation outrancière des coutumes locales selon les préjugés les plus sinistres. Mais, alors que dans la version originale française, l'épouse du personnage principal en visite dans le nord fustige l'alcoolisme supposé de la population locale qu'elle décrit comme « sauvage », la femme du film italien est persuadée que le crime règne en maître dans le sud de l'Italie ; elle se retrouve alors entourée d'une escorte armée composée par des amis de son mari qui ont organisé de fausses fusillades.

Production[modifier | modifier le code]

Budget[modifier | modifier le code]

Il a un budget de 4,5 millions d'euros[3].

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Dédicace[modifier | modifier le code]

Libertés du film[modifier | modifier le code]

  • La jonction de l'autoroute vue dans le film n'existe pas : pour aller à Castellabate, l'itinéraire réel passe par l'autoroute A3 Salerne-Reggio de Calabre, en empruntant la sortie Battipaglia.
  • Il n'existe pas de gare à Castellabate, alors que dans le film on en voit une. La gare desservant Castellabate dans la réalité, celle d'Agropoli-Castellabate (it), est située sur le territoire de la ville voisine d'Agropoli.
  • Castellabate est situé approximativement au centre de la côte de la province de Salerne, donc l'expression « près de Naples » utilisée dans le film est plutôt abusive, la distance entre Castellabate et Naples étant d'environ cent-vingt kilomètres.

Box office[modifier | modifier le code]

  • Alt=Image de la Terre Mondial : 40 200 000 $ (5 300 000 entrées[5],[6] - 697 copies)
  • Drapeau de l'Italie Italie : 4 927 420 entrées[6] - 568 copies)
  • Drapeau de l'Espagne Espagne : 200 000 à 250 000 entrées[5],[7],[8],[9],[10] - 80 copies)
  • Drapeau de la France France : 226 810 entrées[6] - 52 copies)

Suite[modifier | modifier le code]

Le film ayant connu un grand succès, une suite intitulée Benvenuti al Nord a été réalisée, écrite par Luca Miniero et Massimo Gaudioso, sortie dans les salles italiennes en janvier 2012[11], avec grand succès puisque le film a totalisé 4 millions d'entrées en quatre semaines[12]. Cependant, la forte chute des entrées en quatrième semaine[13] semble indiquer qu'il n'atteindra pas le succès de Benvenuti al Sud et ses 5 millions d'entrées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les dernières news cinéma », sur Premiere.fr (consulté le 27 août 2017)
  2. « Le remake américain de "Bienvenue chez les Ch'tis" par Will Smith annulé », ozap.com,‎ (lire en ligne)
  3. Cyriel Martin, « Bienvenue chez les Ch'tis : et maintenant une version italienne ! », Le Point, (consulté le 27 novembre 2010)
  4. (it) anche perché l’abbiamo conosciuto, e sapevamo quanto facesse per un turismo pulito Bisio : « Questo film è per Angelo Vassallo »
  5. a et b « Benvenuti al Sud (2010) », sur boxofficemojo.com (consulté le 27 août 2017)
  6. a, b et c « LUMIERE : Film: Benvenuti al Sud », sur lumiere.obs.coe.int (consulté le 27 août 2017)
  7. « Benvenuti al Sud (2010) », sur boxofficemojo.com (consulté le 27 août 2017)
  8. http://espectadores.net/bienvenidos-al-sur-taquilla/
  9. http://www.sosmoviers.com/2011/04/bienvenidos-al-sur-supera-los-200-000-espectadores/
  10. Labutaca.net, « Top de la taquilla española » LaButaca.net », sur LaButaca.net (consulté le 27 août 2017)
  11. (it) Benvenuti al nord, Luca Miniero prepara il sequel di Benvenuti al Sud
  12. http://www.cinetel.it/classifiche/totalinew2.asp?codsett=1
  13. http://www.cinetel.it/classifiche/totalinew2.asp?codsett=2

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]