Benoit Bazin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Benoit Bazin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Directeur général
Saint-Gobain
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinctions

Benoit Bazin, né le à Boulogne-Billancourt, est un dirigeant d’entreprise français. Il est actuellement directeur général[1] du Groupe Saint-Gobain[2].

Le , le PDG de Saint-Gobain, Pierre-André de Chalendar, annonce une réorganisation de la gouvernance de Saint-Gobain : Pierre-André de Chalendar deviendra président non exécutif[3] le et Benoit Bazin deviendra directeur général et CEO[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Benoit Bazin naît à Boulogne-Billancourt, le 29 décembre 1968. Ses parents sont médecins hospitaliers.

Formation[modifier | modifier le code]

A l’issue d’une scolarité au lycée Malherbe à Caen et de classes préparatoires au lycée Louis-le-Grand à Paris, Benoit Bazin entre à l'École polytechnique[5] en 1989, puis au Corps des Ponts et Chaussées où il poursuit sa formation à l’École des Ponts ParisTech[6]. Il est également titulaire d’un diplôme d'études approfondies en économie à l'Institut d'études politiques de Paris (1994) et d'un Master of Science[7] du Massachusetts Institute of Technology de Cambridge aux États-Unis (1995).

Carrière[modifier | modifier le code]

Dans l’administration française[modifier | modifier le code]

Benoit Bazin entre en 1995 au ministère de l'Économie et des Finances où il passe 4 ans, d’abord en tant que Rapporteur au Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri) de 1995 à 1997, puis comme responsable des participations de l’État dans les secteurs aéronautique, électronique et défense au sein de la direction du Trésor (1997-1999), où il est chargé notamment des dossiers de privatisation du Groupe Thomson (Thomson CSF et Thomson Multimédia) puis Aérospatiale-Matra (qui donnera plus tard naissance à EADS Airbus)[réf. nécessaire].

Au sein du Groupe Saint-Gobain[modifier | modifier le code]

Benoit Bazin rejoint Saint-Gobain en 1999 comme Directeur du Plan de la Branche Abrasifs.

Il occupe ensuite diverses fonctions: Directeur du Plan du Groupe de 2000 à 2002 auprès de Jean-Louis Beffa, puis Directeur Général Abrasifs Amérique du Nord (basé à Worcester, Massachusetts) de 2002 à 2005. Il est Directeur Financier du Groupe de Mai 2005 à Avril 2009, période pendant laquelle il aura à gérer notamment l’offre publique d’achat sur British Plasterboard (BPB) à l’été 2005, l’entrée au capital du groupe Wendel à partir de 2007, puis la crise financière de 2008-2009 et l’augmentation de capital du Groupe en février 2009.

De 2009 à fin 2015, Benoit Bazin dirige le Pôle Distribution Bâtiment[8]. Il est nommé Directeur Général Adjoint de Saint-Gobain en 2010. De 2016 à fin 2018, il dirige le Pôle Produits pour la Construction[9].

Le 1er janvier 2019, il est nommé Directeur Général Délégué de Saint-Gobain avec des fonctions opérationnelles sur l’ensemble du Groupe ainsi que sur l’innovation. Il est alors spécialement mandaté, par Pierre-André de Chalendar, Président-directeur général, et le conseil d’administration, pour piloter le programme de transformation profonde du Groupe appelé «Transform & Grow », destiné à renforcer sa compétitivité, gagner en agilité et accélérer sa croissance[10],[11].

C’est notamment dans ce cadre que Benoit Bazin procède à des cessions significatives d’actifs non stratégiques, comme Groupe Lapeyre et le spécialiste des fenêtres K par K.

En parallèle, Benoit Bazin réalise début 2020 l’offre publique d’achat aux États-Unis de Continental Building Products, acquisition la plus importante du Groupe depuis 2008 qui permet à Saint-Gobain d'améliorer sa position en Amérique du Nord[12],[13].

Depuis le 1er Janvier 2019, il occupe la fonction de directeur général délégué[14] du groupe Saint-Gobain[2].

Il est nommé directeur général (CEO) du groupe à compter du . Sa priorité est d'organiser la croissance du groupe dans les années suivantes, en accompagnant notamment les plans de rénovation énergétique de différents pays[15].

Récemment, dans sa première interview après l'annonce de la nouvelle gouvernance de Saint-Gobain, Benoit Bazin a partagé sa vision et ses ambitions pour le Groupe[16].

Fonctions et mandats sociaux[modifier | modifier le code]

Vie privée et distractions[modifier | modifier le code]

Benoit Bazin est marié à Elodie Morel-Bazin, directrice Europe département photographies chez Christies.

Il a été marié à Laure Carrard, docteur de l’Université Paris-Sorbonne, agrégée d’éducation musicale et pianiste[19]. Le couple a une fille.

Benoit Bazin a eu le 1er prix du conservatoire national de région de Caen en violoncelle et en musique de chambre, et continue à s'intéresser à la musique classique et à l'opéra. Il préside le conseil d'administration de ProQuartet - Centre Européen de Musique de Chambre[20].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ivan Letessier et Guillaume Guichard, « Benoit Bazin: «Saint-Gobain a trois décennies de croissance devant lui» », sur Benoit Bazin: «Saint-Gobain a trois décennies de croissance devant lui», (consulté le )
  2. a et b « Comité Exécutif Saint-Gobain », sur Saint-Gobain,
  3. Saint-Gobain, « Comité exécutif Saint-Gobain », sur https://www.saint-gobain.com/, (consulté le )
  4. Myriam Chauvot, « Saint-Gobain redressé, Benoit Bazin prend les rênes en juillet », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  5. « Alumni Polytechnique », sur https://ax.polytechnique.org
  6. « Benoit Bazin », sur ponts.org/
  7. (en) Benoit Bazin, « Manufacturing Technology Centers : Public Policies to EnhanceCompetitive Performance Among Small Manufacturersin the United States », sur mit.edu
  8. « BatiActu »
  9. « Benoit Bazin prend la tête de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France », sur BATIACTU.com
  10. « Saint-Gobain se réorganise par pays et se choisit un numéro deux », sur Les Echos, (consulté le )
  11. « Saint-Gobain : Pierre-André de Chalendar installe ses hommes », sur LExpress.fr, (consulté le )
  12. « Saint-Gobain : premiers résultats du plan de transformation »
  13. « Résultats solides de Saint-Gobain », sur BFM Business
  14. « Nomination », sur TradingSat
  15. « Benoit Bazin reprend la barre du paquebot Saint-Gobain », Challenges, no 688,‎ , p. 42
  16. Pauline Polgar, « Grand témoin : Benoit Bazin, directeur général délégué du Groupe Saint-Gobain », sur https://www.batiactu.com, (consulté le )
  17. « Benoit Bazin rejoint le conseil de Vinci », sur Wansquare
  18. « La très belle initiative des dirigeants de Saint-Gobain », sur Conceptbain.fr
  19. « Auteur : Bazin-Carrard, Laure »
  20. « ProQuartet - Le conseil d'administration »
  21. « Décret du 17 octobre 2020 portant promotion et nomination dans l'ordre national du Mérite en faveur des militaires appartenant à l'armée active - Légifrance », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le )