Benoît Rayski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Benoît Rayski
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (79 ans)
Nationalité
Activités

Benoît Rayski, né le , est un journaliste et essayiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Benoît Rayski est le fils d'Adam Rayski qui fut responsable de la section juive au sein des Francs-tireurs et partisans - Main-d'œuvre immigrée, mouvement du PC clandestin pendant la Résistance[1].

Il a signé une dizaine d'essais sur le traitement historique du communisme et la mémoire de la Résistance, notamment L'Enfant juif et l’enfant ukrainien : réflexions sur une imposture (Éditions de l’Aube, 2001) et Le cadavre était trop grand.

L'Affiche rouge (Denoël, 2009) fait revivre le Paris de ces vingt-trois adolescents qui payèrent le prix fort de leur engagement dans la Résistance.

Il a travaillé pour France-Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris, Globe Hebdo[2].

Il a écrit pour le site d'informations Boulevard Voltaire[3].

Il collabore régulièrement au site d'information Atlantico marqué à droite ou libéral[4], ainsi qu'à Causeur[5].

En novembre 2012, il se définit comme « islamophobe de gauche » et « islamophobe de droite »[6].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Comment je suis devenu un sale Français, Éditions du Rocher, (ISBN 9782268079899)
  • Le Gauchisme, maladie sénile du communisme, Atlantico, (ISBN 978-2-212-86897-5)
  • L’homme que vous aimez haïr, Grasset & Fasquelle, (ISBN 9782246779919)
  • L’Affiche rouge – 21 février 1944, Denoël, (ISBN 2207261166)
  • Le cadavre était trop grand : Guy Môquet piétiné par le conformisme de gauche, Éditions Denoël, (ISBN 978-2207260500)
  • Là où vont les cigognes, Éditions Ramsay, (ISBN 978-2841149001)
  • Ces étoiles qui brûlent en moi, Éditions du Félin, (ISBN 2866455177)
  • Un livre rouge, Seuil, (ISBN 2020500345)
  • L'Enfant juif et l’enfant ukrainien, Éditions de l'Aube, (ISBN 2876786559)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir sur cartage.org.lb.
  2. « Benoît Rayski, Écrivain et journaliste français », sur www.bibliomonde.com (consulté le 25 juin 2010)
  3. Écrits de Rayski sur Boulevard Voltaire.
  4. Emery Doligé, « Atlantico est-il vraiment de droite ? », L'Express, 28 février 2011.
  5. Ses articles sur causeur.fr.
  6. Présentation de Rayski par lui-même, Boulevard Voltaire, 29 novembre 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]