Benoît Génauzeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Benoît Génauzeau
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Direct Énergie (directeur sportif)
Équipes amateurs
2000 Océane Cycle Poitevin
2001 USSA Pavilly Barentin
2002-2003 Nantes 44
2004 Agritubel-Loudun 86
2005 Vendée U-Pays de la Loire
Équipes dirigées
2006-2013 Vendée U
2014-2015 Europcar
2016- Direct Énergie

Benoît Génauzeau (né le à La Rochelle) est un coureur cycliste et directeur sportif français. Durant sa carrière de coureur, il est notamment champion de France de la course aux points en 2004. Il devient ensuite directeur sportif. Il exerce cette fonction dans l'équipe Direct Énergie depuis 2014, après avoir dirigé l'équipe formatrice de celle-ci, Vendée U, de 2006 à 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Benoît Génauzeau commence le cyclisme à l'âge de six ans. À seize ans, il intègre le Pôle espoirs de La Roche-sur-Yon[1].

En 2004, il remporte le championnat de France de la course aux points, à Hyères. L'année suivante, il intègre l'équipe Vendée U-Pays de la Loire. Il ne court qu'un semestre et met fin à sa carrière[1]. Il devient directeur sportif de cette équipe en 2006[2].

Après huit années à la tête de Vendée U, Benoît Génauzeau intègre en 2014 l'encadrement de l'équipe Europcar, dont la formation Vendée U est la réserve. Il retrouve ainsi chez les professionnels nombre de coureurs qu'il a dirigés lorsqu'ils étaient amateurs[3],[1]. À partir de janvier 2015, il fait également partie de l'encadrement de l'équipe de France de cyclisme sur piste. Il s'occupe de Thomas Boudat, qui concourt en omnium, et de l'équipe de poursuite[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Benoît Genauzeau accède à l'étage supérieur », sur ouest-france.fr, (consulté le 18 janvier 2017)
  2. « Dernières brèves des Elites 2 et Espoirs », sur velo101.com, (consulté le 18 janvier 2017)
  3. « Europcar - Bernaudeau : "J'aurais aimé que Voeckler ait plus de chance" », sur eurosport.fr, (consulté le 18 janvier 2017)
  4. « Benoît Genauzeau : « L'Omnium est à part » », sur directvelo.com, (consulté le 18 janvier 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]