Benoît-Aimé Seillière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Benoît-Aimé Seillère)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Seillière.
Benoît-Aimé Seillière
Fonctions
Conseiller général des Vosges
-
Maire
La Broque
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 50 ans)
Activité
Famille
Père
Enfant
Autres informations
Distinction

Aimé-Benoît Seillière (1776-1860) était au XIXe siècle l'un des plus grands industriels vosgiens, implanté à La Broque, à Senones, et à Schirmeck[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

son cousin, venu de Reims, le nomma gérant de l’affaire de son beau-père, John Heywood. Il eut d'abord comme associé Eugène Provensal, puis qui fit entrer dans l'entreprise son fils cadet Nicolas-Ernest Seillière en 1843[2]. Maire de La Broque, conseiller d'arrondissement, il fut élu en 1848 conseiller général des Vosges pour le canton de Schirmeck mais il échoua aux élections pour l'Assemblée Constituante. Il laissait à sa mort, des biens d'une valeur de 26 000 francs[2].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Le département de Vosges: description, histoire, statistique" [1]
  2. a et b "Ernest-Antoine Seillière - Quand le capitalisme français dit son nom", par Michel J. Cuny et Françoise Petitdemange - 2002 [2]