Benny B

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Benny B
Nom de naissance Abdel Hamid Gharbaoui
Naissance (47 ans)
Molenbeek-Saint-Jean, Bruxelles, Drapeau de la Belgique Belgique
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, hip-hop belge
Années actives 19851995 ; depuis 2008
Influences Cuizinier, Fredy K, Passi

Benny B, de son vrai nom Abdel Hamid Gharbaoui, né le à Molenbeek-Saint-Jean à Bruxelles en Belgique, est un rappeur et b-boy belge, d'origine marocaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Benny B lance sa carrière dans le hip-hop en 1985, avec son ami d'enfance Perfect ; parallèlement Benny était apprenti chocolatier. C'est lors de sa rencontre en 1987 avec DJ Daddy K, pionnier du mouvement hip-hop belge depuis 1982 et multiple champion DMC (deejay), qu'ils décideront de former les BENNY-B[1].

Le groupe BENNY-B obtient un succès commercial à partir de 1989 avec ses titres Vous êtes fous !, Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?, Parce qu'on est jeune ou encore Dis-moi bébé, qui se sont classés dans les cinq premières places du Top 50 à plusieurs reprises, tant en Belgique qu'en France. Le groupe aurait vendu 3 000 000 exemplaires. En 1998, il participe au single Le bal des gueux d'Alec Mansion au profit de l’Opération Thermo, qui distribue des repas pour les vagabonds, dans les gares. Cette chanson est interprétée par trente-huit artistes et personnalités dont Toots Thielemans, Stéphane Steeman, Marylène, Armelle, Jacques Bredael, Lou, Alec Mansion, Muriel Dacq, les frères Taloche, Morgane, Nathalie Pâque, Frédéric Etherlinck, Richard Ruben, Christian Vidal, Marc Herman, Jeff Bodart, Jean-Luc Fonck, Benny B et Daddy K.

Daddy K est le seul à avoir continué sa carrière musicale et même au niveau international. Il mixe à l'international mais travaille aujourd'hui aux côtés de grands noms internationaux tels que Rihanna et Akon. Il est aussi producteur et animateur de la première émission de radio hip-hop/RnB depuis plus de cinq ans sur Radio Contact. Multiple champion des disc-jockeys[réf. nécessaire], il a participé à la compilation BRC (Bruxelles Rap Convention), la première compilation de rap en Belgique. Il a créé le fameux gimmick « Mais vous êtes fous » en utilisant ses vieux disques d'enfance de Capitaine Flam, gimmick remarqué et qui a permis au groupe d'exploser médiatiquement.

Le groupe se reforme temporairement le , à la suite de la parution de l'intégral de ses clips en DVD, pour participer au festival Génération 80 à Marbehan (Province de Luxembourg). Spécialement pour Into The 90’s à Liège le , le groupe se reformera[2] !

En février 2010, Benny B et ses deux acolytes de l'époque dévoilent un nouveau morceau sur Internet : Révolution. En 2011, Benny B est de retour sur scène pour La Tournée des années 90 génération dance machine.

Influences[modifier | modifier le code]

  • Cuizinier du groupe TTC dit s’être mis au rap en écoutant Benny B, MC Solaar et en regardant l’émission de Sydney et rajoute que « […] les gens ne l’avouent jamais […] »[3],[4].
  • Fredy K du groupe ATK, met Benny B et Booba "dans le même sac" dans la chanson « À qui je profite », dans une interview il explique « […] je les ai mis dans le même sac parce que ce sont des influences que certains jeunes oublient, critiquent ou ne respectent plus. Or ces personnes ont créé un style. Je n’accepte pas que les rappeurs disent qu'ils innovent alors que ce qu'ils font a déjà été fait par des anciens comme Benny B... »[5].
  • Passi, dans l'émission de Laurent Ruquier On n'est pas couché, a comparé Benny B au "phénomène" Fatal Bazooka[6].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Alec G. Hargreaves et Mark McKinney, Post-colonial Cultures in France, Routledge, , 299 p. (ISBN 0415144876)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « A 25 ans, Daddy K: “J'étais déjà double champion de Belgique », sur Le soir,‎ (consulté le 30 juin 2016).
  2. Interview de Benny B "1er rappeur commercial" », dans 5 Styles, no 55, sur 5styles.com, avril 2008. (p. 12 à 14)
  3. Interview de Teki Latex et Cuizinier, le sur zicline.com. (Consulté le )
  4. Interview de Cuizinier sur Hip Notik. (Consulté le )
  5. Interview de Fredy K à l’occasion de la sortie de Silence Radio sur fleurdevasion.com. (Consulté le )
  6. Interview de Passi dans On n'est pas couché du .

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Benny B sur la webradio Bide et musique