Benjamin Mkapa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Benjamin Mkapa
Image illustrative de l'article Benjamin Mkapa
Fonctions
3e président de la République unie de Tanzanie

(10 ans et 28 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Ali Hassan Mwinyi
Successeur Jakaya Kikwete
Biographie
Nom de naissance Benjamin William Mkapa
Date de naissance (79 ans)
Nationalité Tanzanienne
Parti politique Chama cha Mapinduzi

Benjamin Mkapa
Présidents de la République unie de Tanzanie

Benjamin William Mkapa, né le à Masasi dans la région de Mtwara en Tanzanie, a été le président de la République unie de Tanzanie de 1995 à 2005.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Benjamin Mkapa a obtenu un bachelor associate degree à l'université Makerere, et un master en relations internationales à l'université Columbia[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

De 1962 à 1976, Benjamin Mkapa a été le chef de la rédaction de plusieurs journaux tanzaniens, puis est devenu le responsable presse du président Julius Nyerere en 1974. Il a ensuite été ministre des affaires étrangères en 1979, ambassadeur aux États-unis, puis ministre des sciences, technologies et de l'éducation supérieure. En 1995, il est élu président de la république de Tanzanie. Son mandat a été marqué par la poursuite d'une libéralisation de l'économie de son pays initiée par son prédécesseur. La plupart des actifs de l'État ont été privatisés et le marché tanzanien s'est conformé aux normes internationales[1].

Médiateur dans la crise burundaise[modifier | modifier le code]

Lors du sommet des chefs d'États d'Afrique de l'Est qui s'est tenu le , le président tanzanien John Magufuli fait appel à Benjamin Mkapa pour tenter une nouvelle médiation dans la crise burundaise[2]. En décembre 2016, Mkapa qualifie de légitime le 3e mandat brigué par Pierre Nkurunziza[3], ce qui provoque son désavœu de la part de l'opposition politique burundaise en exil et complexifie grandement son rôle de médiateur[4],[5]. En janvier 2017, l'ONU et l'UA réitèrent leur soutien à Benjamin Mkapa dans son rôle de médiateur de la crise Burundaise[6].

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

En 2002, Benjamin Mkapa est également nommé co-chair de la World Commission on the Social Dimension of Globalisation[7]

Bâtiments éponymes[modifier | modifier le code]

Le stade national de Tanzanie est nommé le Benjamin Mkapa National Stadium. Inauguré en 2007, sa construction a coûté 56 millions de dollars (à moitié financé par la Chine) et sa capacité atteint les 60.000 personnes[8].

L'ouverture imminente d'un hôpital ultramoderne, le Benjamin Mkapa Hospital, situé dans le campus de l'université de Dodoma, a été annoncée en mars 2017. Cet hôpital comprend un IRM un CT-scan[9].

Notes & références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)Biographie, www.undp.org (consulté le 12 août 2017)
  2. « Burundi: l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa nommé médiateur », sur Rfi.fr,
  3. « Pour le facilitateur Benjamin Mkapa, le pouvoir burundais est «légitime» », sur Rfi.fr,
  4. « Burundi : le facilitateur Benjamin Mkapa désavoué par l’opposition réunie au sein du CNARED », sur Boneshabi.net,
  5. « Burundi: Benjamin Mkapa reconnait les difficultés de sa facilitation », sur Rfi.fr,
  6. L’ONU et l’UA soutiennent le facilitateur Benjamin Mkapa dans la crise burundaise, www.mediacongo.net, 30 janvier 2017 (consulté le 12 août 2017)
  7. (en) John Burn, BENJAMIN WILLIAM MKAPA DCL, www.ncl.ak.uk (consulté le 12 août 2017)
  8. TAN-ALG | J-3 : Le stade Benjamin Mkapa, Dzfoot.com, 11 novembre 2015 (consulté le 12 août 2017)
  9. (en) Sylivester Domasa, Tanzania: Benjamin Mkapa Hospital Now Fully Equipped, Allafrica.com, 1 mars 2017 (consulté le 12 août 2017)

Articles liés[modifier | modifier le code]