Benjamin Libet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Benjamin Libet, né le à Chicago et mort le à Davis en Californie, était un scientifique pionnier dans le domaine de la conscience humaine. Il était chercheur au département de physiologie à l'université de Californie à San Francisco. Il est le premier à recevoir, en 2003, le « prix Nobel virtuel de psychologie » de l'université de Klagenfurt, « pour ses résultats dans le domaine de la conscience, l'initiation de l'action, et le libre arbitre »[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Virtual Nobel Prize web site »