Benigno Aquino Jr.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Benigno S. Aquino Jr.
Illustration.
Benigno S. Aquino Jr. sur le billet de 500 pesos philippins de 1987.
Fonctions
Sénateur des Philippines
Maire de Concepcion (Tarlac)
Vice-gouverneur de Tarlac
Gouverneur de Tarlac
Biographie
Nom de naissance Benigno Simeon Aquino Jr.
Date de naissance
Lieu de naissance Concepcion, Tarlac (Philippines)
Date de décès (à 50 ans)
Lieu de décès Aéroport international de Manille, Metro Manila (Philippines)
Nationalité Drapeau des Philippines Philippine
Parti politique Parti libéral (1959 - 1983)

LABAN (1978 - 1983)

Conjoint Corazon Aquino
Diplômé de Université des Philippines
Université Ateneo de Manila
Profession Journaliste, fonctionnaire

Benigno Simeon « Ninoy » Aquino Jr. (né le et assassiné le ), est un leader de l’opposition pendant la présidence de Ferdinand Marcos aux Philippines.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une courte carrière de journaliste, Benigno Aquino entre en politique et gravit les échelons du Parti libéral, dont il devient secrétaire général en 1966. Il est emprisonné au début de la loi martiale imposée par Marcos en 1972 et part ensuite en exil aux États-Unis en 1980. Même en exil, il demeure un des leaders de l'opposition. Alors que la situation économique des Philippines se dégrade et que l'insurrection communiste gagne du terrain, Aquino décide de retourner aux Philippines en . Dès sa descente de l'avion à l'aéroport de Manille, il est abattu de plusieurs balles et meurt lors de son transport à l'hôpital. Malgré plusieurs accusations, l'implication de Marcos dans cet assassinat n'a jamais été démontrée. Sa mort renforce le mouvement d'opposition dont son épouse Corazon Aquino devient la principale dirigeante. À la suite de la révolution de 1986 et de la chute de Marcos, elle devient présidente des Philippines.

Aquino est le père du président Benigno Simeon « Noynoy » Cojuangco Aquino III (2010-2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Ressource relative à la vie publiqueVoir et modifier les données sur Wikidata :