Benigna Cardoso da Silva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Benigna Cardoso da Silva
Image illustrative de l’article Benigna Cardoso da Silva
Statue sur le lieu de son martyre
Martyre de la pureté
Naissance
Santana do Cariri, Ceará, Brésil
Décès  
Santana do Cariri
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilienne
Béatification prévue le 21 octobre 2020, à Crato, par le cardinal Angelo Becciu
Vénérée par l'Église catholique

Benigna Cardoso da Silva, née le et morte le , était une jeune fille brésilienne, assassinée à 13 ans par un jeune homme pour avoir voulu préserver sa chasteté. Martyre de la pureté pour l'Église catholique, elle sera béatifiée en 2020.

Biographie[modifier | modifier le code]

Benigna Cardoso da Silva est née à Santana do Cariri le . Orpheline dès ses premières années, elle est adoptée par une famille habitant Oiti. Jeune fille ordinaire, elle se distingue toutefois par sa générosité et s'attire la sympathie des habitants du village. Elle est surtout très religieuse, ne manque pas d'aller à la messe tous les jours, s'adonne à quelques pénitences et fait la dévotion des premiers vendredis en l'honneur du Sacré-Cœur. Son curé remarque sa ferveur et l'encourage dans cette voie[1]

Dans l'après-midi du , alors qu'elle s'en va puiser de l'eau au puits suité en dehors du village, elle est agressé par un jeune homme, Raul Alves, qui lui faisait régulièrement des avances. Benigna a toujours refusé, car elle veut préserver sa virginité pour Jésus[1].

Face à ce nouveau refus, Raul Alves tente de la violer. Elle se défend, mais prit de rage, le jeune homme la frappe à coups de machette au front, au dos et au coup. La voyant morte, il s'enfuit.

Découvert dans la soirée, son corps mutilé est enterré au cimetière de São Miguel à Santana do Cariri. À l'occasion, le curé, P. Cristiano Coelho Rodrigues, qui était aussi le directeur spirituel de Benigna, la qualifia d'« héroïne de la chasteté ». Dès lors, un grand nombre de visiteurs vinrent se recueillir sur sa tombe et l'invoquer comme une sainte[1].

Béatification[modifier | modifier le code]

La cause pour la béatification et la canonisation de Benigna Cardoso da Silva est ouverte le , à Crato. L'enquête diocésaine récoltant les témoignages sur sa vie et les conditions de sa mort se clôture le , puis est envoyée à Rome pour y être étudiée par la Congrégation pour les causes des saints. Après le rapport positif des différentes commissions sur la sainteté et le martyre de Benigna Cardoso da Silva, le pape François reconnait, le , qu'elle est morte 'pour la défense de sa chasteté', la déclarant ainsi martyre, et signe le décret permettant sa béatification.

Le 21 octobre 2020, Benigna Cardoso da Silva sera ssolennellement proclamée bienheureuse au cours d'une messe qui sera célébrée par le cardinal Giovanni Angelo Becciu, dans la cathédrale de Crato.

Notes et références[modifier | modifier le code]