Beni Mouhli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Beni Mouhli / Ait Mouhli
Noms
Nom arabe بني محلي
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Petite Kabylie
Wilaya Sétif
Daïra Beni Ourtilane
Code postal 19038
Code ONS 1946
Démographie
Population 8 521 hab. (2008[1])
Géographie
Coordonnées 36° 30′ 27″ nord, 4° 54′ 54″ est
Localisation
Localisation de Beni Mouhli / Ait Mouhli
Localisation de la commune dans la wilaya de Sétif.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Beni Mouhli / Ait Mouhli

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Beni Mouhli / Ait Mouhli
 Beni Mouhli ou Aït Mouhli(en arabe : بنى موحلي ; en kabyle : Ath Muhli ) est une commune de la wilaya de Sétif en Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ait Mouhli est situé à 55 km de Vgayet (Bejaia), la grande ville la plus proche, et à 105 km du chef-lieu de la wilaya,Sétif. Cette région montagneuse dont le pic d'ighil n w-Uvdir s'élève à plus de 1100m d'altitude, est un des chainons du Mont Babor qui ceinture la Kabylie Orientale par le Sud. Ait Mouhli est limité naturellement, côté sud, par l'Asif n Bussellam et, au nord, elle est limitrophe de la wilaya de Béjaia. A l'Est se trouve le Aarc (commune) de Bousselam et Ivervacen (Barbacha) et à l'Ouest, le Arch (commune) des Beni Maouche.

Le Aarc (Arch en transcription française) d'Ait Mouhli, est une fédération kabyle de villages. Il en compte dix, à savoir, Ahfir et ses dépendances, Ticci, Hidus, Ait Lextal, Ait Budjala, Qentija, Agemmun, Agni n Fughal, Amezzug et Busaada et le chef lieu de la commune, Letnayen.

Les activités principales de cette région sont l'élevage (ovins, caprins et quelques bovins), l'agriculture vivrière (culture du figuier, de l'olivier, arbres fruitiers, maraîchage, apiculture ainsi que le commerce.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Aarc (Arch) d'Ait Mouhli est constitué depuis plusieurs siècles et a connu un apport de populations avec l'invasion française de la vallée de la Soummam dans les années 1860-1870. La mémoire collective garde le souvenir d'un temps ou les habitants de cette région devaient défricher des terres boisées abruptes pour pouvoir semer et survivre.

Le statut de commune algérienne pour le Aarc d'Ait Mouhli est institué en 1985. La Aarc d'Ait Mouhli faisait partie, auparavant, de la commune de Beni Chebana, Daïra d'Akbou,wilaya de Bejaia.

Transports[modifier | modifier le code]

Localité de transit, Ait Muhli, est un axe de passage important dans le sens Est-Ouest Aqbou et Bouaandas-Setif et Sud -Nord ; Ait Urtilan-Vgayet (Bejaia). Un réseau de desserte permet de rejoindre plusieurs villes et régions du pays : Plusieurs navettes permettent de relier chaque jour la ville de Vgayet (Bejaia). La capitale Alger, et accessoirement Akbou, Bouira, Boumerdès sont desservies quotidiennement par plusieurs lignes. Les dessertes entre Ait Mouhli et le chef-lieu de wilaya, Sétif, sont assurées quotidiennement par 4 lignes de transport.

Entre le chef-lieu de commune et les localités rurales de banlieue, il existe plus de 5 lignes de transports.

Économie[modifier | modifier le code]

L'électrification atteint, le gaz de ville atteint 90 %. Il existe une salle de soins, un pharmacie et un hôpital (en construction).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. ↑  vol. 169/2012, Alger, Office national des statistiques, coll. « Collections statistiques », 2012, p. 27.
  2. ↑ «  » [archive]. Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  3. ↑ «  » Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire, no 67, 19 décembre 1984, p. 1488.