Beni Mouhli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Beni Mouhli
Noms
Nom arabe بني محلي
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Sétif
Daïra Beni Ourtilane
Code postal 19730
Code ONS 1946
Démographie
Population 8 521 hab. (2008[1])
Géographie
Coordonnées 36° 30′ 27″ nord, 4° 54′ 54″ est
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Sétif.
Localisation de la commune dans la wilaya de Sétif.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Beni Mouhli

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Beni Mouhli

Beni Mouhli (en arabe : بنى موحلي ; en kabyle : At Muhli )est une commune de la wilaya de Sétif en Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Beni Mouhli se trouve à 105 km du chef-lieu de la wilaya de Sétif, n'est qu'un ensemble montagneux de la petite Kabylie faisant partie de l'espace du vaste ensemble des hauts plateaux.La commune de Beni Mouhli est située au nord de la wilaya de Sétif, qui est une zone frontalière de la wilaya de Béjaia.

Parmi les villages, on peut citer: - Taghourfet - Tadert Ougumat - Agumoune -Ighil Hannad -Agueni Foughal -Hidhous -Ait Lkhatal -Tichi -Boussada -Amezoug -Latnayen (chef-lieu) -Sidi Bouaza -Ahfir -Kentidja

L'activité principale de cette région est agricole (ovins, caprins et quelques bovins). De plus, la production de la figue sèche et de l'huile d'olive est également une des activités de cette commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après l’Indépendance, les communes respectives étaient Akbou puis Beni Chbana, jusqu’en 1985 où nos sommes devenus indépendants avec notre commune que l’on a surnommée Beni Mouhli.

Ait Muhli est un petit village qui abritait le Caïd au temps de l’occupation coloniale, c’est pour cette raison que les Français ont collé ce nom à toute la circonscription, bel hommage au Caïd. Un seul école dans la région Taghourfet implanté (laissés par les Français) à Tagourfet.

Transports[modifier | modifier le code]

Ville de transit, Ait Muhli, côté transport, est un pôle important, les transports en commun desservent plusieurs régions du pays, à savoir: la ville d'Alger, avec plus de cinq départs quotidiens ; la ville de Béjaia avec pas moins de dix départs quotidiens. Les dessertes entre ait muhli et le chef-lieu de wilaya sont assurées par 4 lignes de transport.

Entre le chef-lieu de commune et les localités rurales de banlieue, il existe plus de 5 lignes de transports.

Économie[modifier | modifier le code]

L'électrification atteint, le gaz de ville atteint 90 %. Il existe une salle de soins, un pharmacie et un hôpital (en construction).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. ↑  vol. 169/2012, Alger, Office national des statistiques, coll. « Collections statistiques », 2012, p. 27.
  2. ↑ «  » [archive]. Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  3. ↑ «  » Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire, no 67, 19 décembre 1984, p. 1488.