Bengale (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bengale est un personnage de fiction appartenant à l'univers de Marvel Comics. Créé par le scénariste Fabian Nicieza et le dessinateur Ron Lim, il apparaît pour la première fois dans le comic book Daredevil #258 en 1988. Duc No Tranh est d'abord un super-vilain qui souhaite se venger des soldats américains responsables de la destruction de son village lors de la Guerre du Vietnam. À la suite de cross-over Civil War, il devient un super-héros lorsqu'il intègre le projet Initiative.

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Duc No Tranh était un jeune garçon dont le village fut attaqué par des soldats américains, lors de la Guerre du Vietnam. Parmi le commando se trouvaient Red Wolf, Willie Lincoln, et le futur révérend Michael Janes. Après un carnage contre les troupes Viet, le commando fut récupéré par l'hélicoptère de James Rhodes (le futur War Machine). Duc fit partie des rares survivants.

Des dizaines d'années plus tard, il partit aux États-Unis pour se venger des meurtriers de ses parents. Après avoir appris que ses anciens équipiers se faisaient tuer un par un, Willie Lincoln chercha la protection de Daredevil, et le héros réussit à vaincre celui qu'on appelait Bengale. Bengale laissa Lincoln en vie, car il apprit que le soldat avait été aveuglé avant l'assaut sur le village, et qu'il était donc innocent.

Plus tard, Bengale retrouva le révérend Janes et affronta les New Warriors et le Punisher. Il choisit finalement de pardonner au révérend, particulièrement traumatisé par ses actes pendant la Guerre.

Mais toujours marqué par les atrocités de la guerre, il vint à penser que l'armateur Gai No Don, une connaissance de Night Thrasher était en fait Li Pan, un général vietnamien responsable de crime de guerre, et probablement derrière le massacre des villageois. Ce dernier demanda l'aide de Silhouette et de Night Thrasher et la relation entre le groupe de super-héros et Bengale fut gravement fragilisé.

Débarrassé de sa mission, Bengale fut alors engagé par Tombstone, le criminel albinos, et affronta la Veuve Noire et Shang-Chi, pour finalement être avalé par la Cape, qui le relâcha quelque temps plus tard.

Par la suite, Duc mit un terme à sa vie de justicier/homme de main et se maria avec une américaine, qui lui donna un fils, Minh Tranh.

Après la guerre civile entre les super-héros, Bengale intègre le Projet Initiative, en compagnie de Rage. Le Vietnamien fut forcé de rejoindre l'Initiative, pour garder sa nationalité américaine probatoire, et rester avec sa famille.

Bengale fut par la suite secrètement assigné à une équipe Black Ops, avec Constrictor. Ensemble, ils luttèrent contre deux vagues d'invasion : celle des forces de Hulk, et celle des Skrulls de la Reine Veranke.

Après une mission suicide où il reprit la Prison 42 de la Zone Négative aux émeutiers, il quitta l'Initiative et se rangea du côté de la Résistance.

Quand Osborn fut arrêté et le HAMMER dissout, Tranh ouvrit une école d'arts martiaux à Brooklyn.

Capacités et équipement[modifier | modifier le code]

Un saï, arme couramment utilisé par Bengale.

Bengale est un excellent artiste martial. Au corps-à-corps, il se sert d'une paire de saï dissimulables. Il utilise aussi des armes à distance, comme un arc ou des shurikens. On prétend que Bengale posséderait un excellent odorat, capable de traquer ses adversaires à l'odeur, mais rien n'a été prouvé.

Liens externes[modifier | modifier le code]