Benetton B186

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Benetton B186
Benetton B186

Gerhard Berger lors du Grand Prix automobile de Detroit 1986.

Présentation
Équipe Drapeau : Royaume-Uni Benetton Formula Ltd
Constructeur Benetton Formula
Année du modèle 1986
Concepteurs Rory Byrne
Spécifications techniques
Châssis Fibre de carbone monocoque
Nom du moteur BMW M12/13
Cylindrée 1 500 cm3
Configuration Turbo
Orientation du moteur 4 cylindres en ligne
Boîte de vitesses Benetton / Hewland
Nombre de rapports 5/6
Système de freinage Freins à disque Brembo
Poids 540 kg
Dimensions Empattement : 2 690 mm
Voie avant : 1 816 mm
Voie arrière : 1 682 mm
Carburant Castrol
Pneumatiques Pirelli
Partenaires Sisley
Histoire en compétition
Pilotes 19. Drapeau : Italie Teo Fabi
20. Drapeau : Autriche Gerhard Berger
Début Grand Prix automobile du Brésil 1986
Courses Victoires Pole Meilleur tour
16 1 2 3
Championnat constructeur 6e avec 19 points
Championnat pilote Teo Fabi : 16e
Gerhard Berger : 7e

Chronologie des modèles (1986)

La Benetton B186 est la première monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie britannique Benetton Formula, lors du championnat du monde de Formule 1 1986. Elle est pilotée par l'Italien Teo Fabi et l'Autrichien Gerhard Berger.

Historique[modifier | modifier le code]

La Benetton B186 est une monoplace capable de victoire quand des problèmes techniques ne survenaient pas. C'est le cas pour Gerhard Berger qui remporte le Grand Prix du Mexique, devant Alain Prost, sa première victoire et la première de Benetton Formula. Il signe aussi d'abord le premier podium de la marque, une troisième place à Saint-Marin.

La Benetton B186 pouvant aussi signer des pole positions, Teo Fabi s'en charge par deux fois, en Autriche, devant son coéquipier, et en Italie.

Benetton termine sixième du championnat constructeur, devant Tyrrell Racing et derrière Ligier. Gerhard Berger finit septième derrière Keke Rosberg et devant Jacques Laffite. Quant à Teo Fabi, il finit seizième devant Riccardo Patrese et derrière Patrick Tambay.

Middlebridge-Trussardi[modifier | modifier le code]

En avril 1987, Emanuele Pirro, pilote italien n'ayant pas trouvé de baquet en Formule 1, envisage de monter sa propre écurie. Il est aidé dans sa démarche par le Britannique John McDonald, ex-propriétaire de l'écurie RAM Racing qui a cessé ses activités à la fin de la saison 1986 sans avoir pris le moindre départ, et par le groupe japonais Middlebridge Group Limited[1]. L'équipe souhaite utiliser un châssis Benetton B186, l'équiper de pneumatiques Goodyear et lui accoupler un moteur turbocompressé Megatron de 4 cylindres en ligne, développant 950 chevaux à 11 800 tours par minute[2],[3].

Le fabricant de jeans italien Trussardi soutient le projet (le châssis est alors rebaptisé Middlebridge-Trussardi B186), tout comme l'écurie Benetton qui espère, avec un châssis supplémentaire, marquer davantage de points au championnat du monde des constructeurs[4],[5].

L'écurie et Pirro s'engagent pour le Grand Prix d'Italie, onzième manche de la saison, tandis que le Japonais Aguri Suzuki doit disputer les deux derniers Grands Prix. Trussardi publie une photo de sa monoplace (un châssis nu, sans moteur) ornée d'une livrée noire et blanche alors que les autres équipes donnent leur consentement quant à l'engagement d'une troisième Benetton[6].

Quelques jours avant le Grand Prix, la Fédération internationale du sport automobile refuse de confirmer l'engagement de Trussardi qui n'a pas respecté la procédure légale : l'engagement d'une troisième monoplace n'a en effet pas été notifiée avec trois mois de préavis[5]. Middlebridge et Trussardi abandonnent leur souhait de courir en Formule 1.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Benetton B186 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1986 Benetton Formula Ltd BMW M12/13 L4 t Pirelli BRÉ ESP SMR MON BEL CAN DET FRA GBR ALL HON AUT ITA POR MEX AUS 19 6e
Teo Fabi 10e 5e Abd. Abd. 7e Abd. Abd. Abd. Abd. Abd. Abd. Abd. Abd. 8e Abd. 10e
Gerhard Berger 6e 6e 3e Abd. 10e Abd. Abd. Abd. Abd. 10e Abd. 7e 5e Abd. 1er Abd.

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Trussardi », Motorsport Aktuell, no 25,‎ , p. 38
  2. (de) « Trussardi », Autosport, no 17,‎
  3. « Moteur Megatron », sur statsf1.com (consulté le 11 mai 2014)
  4. (en) « People : John McDonald », sur grandprix.com (consulté le 11 mai 2014)
  5. a et b (de) « Trussardi », Motorsport Aktuell, no 45,‎ , p. 22
  6. (de) « Trussardi », Motorsport Aktuell, no 36,‎ , p. 23

Sur les autres projets Wikimedia :