Bendy and the Ink Machine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bendy and the Ink Machine
Logo Bendy and the Ink Machine.png

Développeur
Joey Drew Studios Inc.
Éditeur
Joey Drew Studios Inc.
Rooster Teeth Games (consoles)
Réalisateur
theMeatly
Mike Mood
matt Goles
dan Tozer

Date de sortie
Chapitre un: les images mouvantes.
10 février 2017
Chapitre deux: La vieille chanson.
18 février 2017
Chapitre trois: l'ascension et la chute.
28 septembre 2017
Chapitre quatre: les merveilles colossales.
30 avril 2018
Chapitre cinq: la dernière bobine.
26 octobre 2018
Chapitre ???: Archives
26 octobre 2018
La version complète
27 octobre 2018
La version console
20 novembre 2018
La version mobile
21 décembre 2018
Genre
Mode de jeu
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :

Langue
Moteur

Évaluation
PEGI 12 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Bendy and the Ink Machine (souvent abrégé en BATIM) est un jeu vidéo épisodique de type survival horror en vue à la première personne développé et publié par Joey Drew Studios Inc.[1]. Il a été initialement publié sur Game Jolt le 10 février 2017 en tant que premier des cinq chapitres (à l'exception du chapitre sur les bonus), avec une sortie complète le 27 octobre 2018. Un port de console publié par Rooster Teeth Games (en) a été publié le 20 novembre. 2018, exclusivement via GameStop. Le 15 décembre 2018, il a été annoncé que le port mobile serait libéré le 21 décembre.

Le jeu suit Henry Stein, un animateur à la retraite qui retourne dans son ancien studio après l'invitation de son ancien employeur et découvre un cauchemar de personnages de dessins animés apparemment animés par la mystérieuse Ink Machine (machine à encre en français).

Bendy and the Ink Machine a été bien accueilli lors de sa sortie initiale, ses éloges se concentrant sur son esthétique et son histoire originale. Dans les mois qui ont suivi sa sortie, il est rapidement devenu connu après avoir été exposé par des vidéastes sur Youtube et différents steamers en live sur Twitch. Il a finalement été approuvé par Steam Greenlight à la mi-2017. La marchandise, ainsi qu'une retombée mobile, a ensuite été introduite pour promouvoir davantage le jeu. Mike Mood, programmeur et co-créateur du jeu, a qualifié le jeu de « succès accidentel »[2].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Bendy and the Ink Machine est un jeu d'horreur basé sur la survie, utilisant un mélange de résolution d'énigmes, d'exploration de l'environnement et de combat, pour aider Henry à traverser les studios Joey Drew. Les joueurs explorent la vue à la première personne et ont des actions physiques limitées telles que courir et sauter. Différents éléments peuvent être collectés, dont certains sont nécessaires pour effectuer diverses tâches avant de continuer. Les boites soupe au bacon, peuvent également être collectées pour rétablir la santé de Henry s'il est blessé.

Le combat est principalement axé sur diverses armes basées sur la mêlée, comme une hache ou un tuyau. Les ennemis dans le jeu ont tous des niveaux de force et une résistance aux dégâts différents, ce qui oblige les joueurs à faire preuve de tactique pour rester hors de portée et à frapper lorsque cela est nécessaire. Henry peut se retirer à l'intérieur des stations Little Miracle chaque fois que des ennemis se trouvent à proximité afin de se rétablir ou de rester à l'abri des regards. S'il est tué par ses ennemis, il peut s'échapper d'un tunnel d'encre et renaître devant l'une des nombreuses statues de Bendy servant de points de contrôle.

En outre, les joueurs peuvent trouver de nombreux journaux audio dans le studio qui donnent plus de détails sur l'histoire du jeu, en particulier sur le sort du studio et de ses employés, similaires aux systèmes utilisés dans des jeux tels que BioShock. Certains de ces journaux peuvent être manqués et nécessitent une exploration plus approfondie pour découvrir les zones secrètes dans lesquelles ils résident souvent.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans les années 1960, Henry Stein retourne à son ancien studio d'animation, Joey Drew Studios. après avoir reçu une lettre de son ancien patron, Joey Drew, afin qu'il lui montre quelque chose d'important. Arrivé dans le studio, Henry découvre que non seulement il est seul, mais doit réparer la Machine à Encre. Cette opération lui fera découvrir la malédiction hantant le Studio qui semble donner vie aux personnages de son ancienne série ainsi que le sort qui fut réservé aux employés. La société Joey Drew Studios était une société qui a créé le cartoons Bendy avec Alice Angel, Sammy Lawrence, Tom (Boris avec un bras robotisé), Betrum Piedmont, Allison et tout un tas d’employés moins important pour l’histoire. Henry démissionne et les studios ferment laissant la Ink machine et les bobines tournées. Il y reste aussi les employés cités juste avant. Joey Drew envoie une lettre à Henry 30 ans plus tard pour qu’il vienne pour lui montrer une "surprise". A son arrivée, Henry tente de refaire fonctionner la Ink machine(ce qui est la première tâche dans le jeu). Dans le chapitre deux, Henry doit reproduire la musique de Sammy Lawrence qui est corrompu à bendy. Bendy veux tuer Henry de ses propres mains donc préfère attaquer Sammy que Henry. Dans le chapitre trois, Henry rencontre Boris, qui est une pure création de la Ink machine (tout comme bendy), et Alice Angel qui lui demande des services. A la fin du chapitre elle fini par attraper Boris. Dans le chapitre 4, Henry doit retrouver Boris. Boris s’est fait transformer par Alice qui attaque Henry puis meurt d’Allison et Tom. Dans le chapitre 5, Henry découvre des messages cachés grâce à Allison. Il doit ensuite seul un village abandonné où reste Sammy. Sammy se fait tuer par Tom. Après Henry va tuer Bendy seul. Dans une grande salle, Henry comprend que bendy a vus toutes les bobines sauf la fin. Quand Henry projette la bobines "The end" bendy meurt et Henry arrive chez Joey après un grand flash. Joey lui raconte ce qui lui est arrivé après la fermeture et lui demande de rentrer dans une salle qui est en faite la première salle du chapitre 1.

Personnages[modifier | modifier le code]

Humains[modifier | modifier le code]

  • Joey Drew : Le gérant de JDS. Il est tellement lâche qu'il a invité un par un tous les anciens employés de JDS pour tuer Ink Bendy, comme personne n'a réussi, il a envoyé Henry Stein, son meilleur ami, employé qu'il a viré, à tuer Ink Bendy.
  • Henry Stein : le personnage principal du jeu, meilleur ami de son employeur, Joey Drew, et le dernier employé des JDS car tous les autres se sont fait tuer.
  • Sammy Lawrence : le premier employé transformé en monstre qu'on rencontre. Il vénère Bendy. Il n'est pas à l'aise avec son corps donc porte constamment un masque de Bendy.
  • Norman Polks : il était à la base projectionniste, et après s'être transformé, devint littéralement une tête de projecteur. Il se balade dans les rivières d'encre.
  • Susie Campbell : elle doublait Alice dans les dessins animés, mais s'est fait voler le rôle par une autre actrice. Elle se retrouve mutée par la Ink Machine et essaie de tout faire pour être parfaite.

Personnages de cartoon[modifier | modifier le code]

  • Alice Angel : Alice est un personnage de bande dessinée humanoïde aux cheveux noirs mi-longs, légèrement ondulés, aux sourcils fins et au rouge à lèvres noir. Elle a la particularité d'être le seul personnage dont on entend la voix.
  • Bendy : Bendy est le personnage principal des dessins animés de Joey Drew Studios.
  • Boris le loup : un des amis de Bendy avant la catastrophe. Il est doux et amical mais a toujours faim et joue de la clarinette.
  • The Butcher Gang : un groupe de personnages de dessins animés qui se sont fait réanimer par la Ink Machine mais ont été ratés, ce qui leur donne une apparence atroce. Ce gang est composé de Piper, originellement Charley, de Stricker, originellement Edgar, et de Fisher, originellement Barley.

Monstres d'encre[modifier | modifier le code]

  • Ink Bendy : la cause de toute cette histoire. Quand JDS a essayé d'animer Bendy avec la Ink Machine, il a créé une version affreuse de Bendy, après quoi Thomas Connor qui est un employé, l'a enfermé, ce qui a forcé Bendy à se débrouiller pendant 30 ans. Il est maintenant connu dans tous le Studio. Tout le monde a peur de lui.
  • The Projectionist : il était un projectionniste qui s'appelait Norman Polks, et après s'être transformé, il est devenu un monstre d'encre avec un projecteur comme tête. Maintenant, il se balade dans les rivières d'encre.

Moitié humains, moitié personnages de cartoon[modifier | modifier le code]

  • Allison Angel : une version plus réussie d’Alice Angel. Citoyenne de la ville d'encre souterraine, elle a sauvé Henry quand il s'est fait attaquer par Alice.
  • Tom : une version moins joyeuse et affectueuse de Boris. Il avait du mal à se familiariser avec Henry, mais a finalement réussi.

Chapitres[modifier | modifier le code]

Chapitre 1 : Les images mouvantes[modifier | modifier le code]

En 1963, Henry Stein, animateur à la retraite, reçoit une lettre de son ancien employeur, Joey Drew, lui demandant de retourner dans le studio de Drew et de voir quelque chose d'important. N'y ayant pas travaillé depuis 30 ans, Henry trouve l'endroit abandonné mais découvre la Ink Machine dans le sous-sol, installée après le départ d'Henry. Il trouve un enregistrement qui suggère que Joey s'est engagé dans des pratiques occultes bizarres en fabriquant la machine, ainsi qu'un analogue mutilé de la vie réelle de Boris le loup, l'un des personnages du studio. Une fois que Henry a réparé et mis en marche la machine, il est attaqué par Ink Bendy, un monstre ressemblant à la mascotte du studio Bendy, alors que le studio commence à se remplir d'encre. Henry s'enfuit vers une sortie, seulement pour que le sol s'effondre et le laisse tomber dans les niveaux inférieurs du studio. En vidant l'encre de plusieurs pièces, il trouve une chambre dont le sol est marqué d'étranges schémas. Avant de s'évanouir, il hallucine en voyant la Ink Machine, un fauteuil roulant et Ink Bendy.

Chapitre 2 : La vieille chanson[modifier | modifier le code]

Henry se réveille et commence à chercher un autre moyen de sortir pour finalement rejoindre le département de musique du studio où il rencontre pour la première fois des monstres à encre hostiles connus sous le nom de Searchers. Une cage d’escalier menant à la sortie déborde d’encre, que vous devez vider en activant l’interrupteur dans le bureau du directeur musical Sammy Lawrence. Henry apprend que Sammy a commencé à vénérer Bendy en tant que divinité après l'installation de la Ink Machine. Une fois la cage d'escalier dégagée, Henry tente de partir mais est assommé par un Sammy devenu fou, qui envisage de le sacrifier à Ink Bendy dans l'espoir de retrouver son humanité. Alors que Henry s'échappe, Sammy est emmené par Ink Bendy, qui le poursuit ensuite à travers le studio jusqu'à ce qu'il s'enfuit par une porte et la barricade derrière lui. Il est surpris de rencontrer Boris caché dans cette zone, vivant et entier.

Chapitre 3 : L'ascension et la chute[modifier | modifier le code]

Henry et Boris quittent le refuge improvisé de Boris pour continuer à chercher une sortie. Dans le département des jouets du studio, ils trouvent une autre créature d'encre, Physical Alice, qui est une version déformée du personnage Alice Angel. Elle les conduit dans son repaire et révèle qu'elle a récolté les parties du corps d'autres personnages dans le but de rester belle. Henry doit effectuer plusieurs tâches pour Physical Alice afin qu'elle puisse le laisser libre, lui et Boris, apprenant grâce aux enregistrements sur cassettes que la voix de la première actrice d'Alice, Susie Campbell, est devenue amère lorsque Joey a soudain embauché une remplaçante. Alors qu'Henry s'acquitte des tâches qui lui incombent, Physical Alice doit se cacher à la fois de Ink Bendy et du Projectionnist, une entité de l'opérateur de projecteur Norman Polk. Henry termine les tâches et embarque dans un ascenseur pour s'échapper avec Boris, mais Physical Alice le force à s'écraser au fond de son puits et entraîne soudainement Boris dans l'obscurité, proclamant qu'elle souhaite l'utiliser pour se réparer.

Chapitre 4 : Les merveilles colossales[modifier | modifier le code]

Sortant du lieu de l'accident, Henry s'aventure plus profondément dans le studio à la recherche de Boris et trouve un endroit rempli de Lost Ones, des créatures qui ne montrent aucune hostilité. Il pensait également que Joey envisageait d'ouvrir un parc d'attractions sur le thème de Bendy avec l'aide du célèbre designer Bertrum Piedmont. Henry entre dans un grand entrepôt rempli de rides, de jeux et d'accessoires du parc prévu. Pour atteindre Boris, Henry doit rétablir le courant dans la maison hantée en trouvant et en actionnant une série de commutateurs, dont l'un est protégé par un manège contenant les restes d'un Bertrum animé par vengeance. Après avoir actionné le dernier interrupteur, Henry est poursuivi par le projectionniste, qui est à son tour poursuivi par Ink Bendy et décapité. Ink Bendy enregistre Henry mais le laisse tranquille. Henry entre dans la maison hantée et découvre que Physical Alice a transformé Boris en une bête imposante appelée Brute Boris. Henry est obligé de le tuer en légitime défense; Physical Alice tente alors de tuer Henry avec colère, mais est fatalement empalée par une machette par derrière. Le porteur est Allison Angel, un physique intact et une copie d'Alice. Elle est accompagnée de Tom, un personnage de loup semblable à Boris, une entité du réparateur de studio Thomas Connor.

Chapitre 5 : La dernière bobine[modifier | modifier le code]

Allison et Tom retiennent captif Henry, mais il gagne finalement la confiance d'Allison qui lui donne un outil lui permettant de voir des messages cachés sur les murs. Après que Tom ait révélé par inadvertance l'emplacement de leur cachette à Ink Bendy, lui et Allison abandonnent Henry et s'enfuient. Henry s’échappe seul et traverse une rivière d’encre sur un bateau à aubes pour atteindre un bidonville construit par The Lost Ones. Sammy attaque Henry, ayant survécu à sa rencontre avec Ink Bendy à la fin du chapitre 2 et accusant Henry d'avoir pris la décision de l'abandonner. Démasqué par Henry, Sammy prend le dessus et tente de le tuer, pour être tué par Tom à la place. Tom et Allison aident Henry à combattre les chercheurs et les perdus, ces derniers n'ayant été contrôlés que par Sammy, et Henry avance seul. Les enregistrements sur bande révèlent la vérité sur la chute du studio. Après le déclin de la popularité des dessins animés Bendy, Joey a commencé à chercher un moyen de donner vie aux personnages et a installé la machine à encre comme moyen d’atteindre cet objectif. La première tentative a abouti à la création d’Ink Bendy, qui a été rejeté en tant que monstre parce qu’il n’avait pas d’âme, et Joey a essayé d’utiliser l’âme de ses employés pour créer de meilleures attractions. Cette tentative a entraîné la création des autres créatures de l'encre et la faillite du studio. Henry apprend qu'Ink Bendy a volé quelque chose d'important dans le coffre-fort du studio et s'est rendu dans son repaire - une version beaucoup plus vaste de la Ink Machine que celle fixée par Henry au chapitre 1 - pour le récupérer. La peur d'être à nouveau entraîné dans l'encre entourant la machine empêche Allison et Tom de l'accompagner. À l'intérieur, Henry trouve un dernier enregistrement sur cassette de Joey, exprimant ses regrets pour tout ce qui s'est passé et demandant à Henry de détruire Bendy. Henry trouve l'article volé par Ink Bendy, une bobine de film portant l'inscription « The End ». Ink Bendy le poursuit à travers la machine, se transformant en un monstre démoniaque, Beast Bendy. Henry l'attire dans une pièce et joue de la bobine, projetant une carte de titre « The End » sur chaque écran disponible et provoquant la désintégration de Beast Bendy à sa vue.

Le jeu se transforme soudainement en un flashback à l'intérieur d'une maison, couvert de lettres et d'esquisses liées aux personnages et aux événements antérieurs à la partie. En entrant dans la cuisine, Henry trouve un Joey âgé qui l'attend pour lui parler des chemins empruntés dans leur vie. Après que Joey ait suggéré à Henry de se rendre dans l'ancien studio, il sort de la maison et se retrouve aussitôt entré dans celui-ci, en répétant ses premières lignes du chapitre 1.

Dans une scène post-crédits, la caméra se concentre sur un portrait encadré de Bendy, Boris et Alice, un cadeau de Henry pour féliciter Joey pour le succès des personnages. La voix d'une petite fille demande à « Oncle Joey » de lui raconter une autre histoire alors qu'une Ink Machine chirouillée est installée dans un coin de la pièce.

Bendy and the Dark Revival[modifier | modifier le code]

Le 14 Avril 2019, un autre jeu, Bendy and the Dark Revival, a été annoncé. Par contre, le 13 Février 2019, Mike Mood a dit que ça servirait pas en tant que Bendy and the Ink Machine 2. Une bande annonce du jeu était sorti le 24 Juin 2019, en annonçant la sortie du jeu en Automne 2019. Mais, en Décembre 2019, une nouvelle bande annonce était sorti pour dire que le jeu était délayé et sortira quelque part, en 2020. Une autre bande annonce était sorti le 1 Juin 2020, révélant que le jeu serait sorti entièrement avec tous les cinq chapitres, contrairement au premier jeu qui était sorti, chapitre par chapitre. La bande annonce aurait aussi suggéré que le jeu sortirait dans la deuxième moitié de 2020. Par contre, le 30 Novembre 2020, les développeurs avaient annoncé que le jeu sortirait en 2021, à cause de la pandémie de Covid-19 . Les développeurs aurait aussi cité que le jeu serait 10 fois plus grand que le jeu original et qu'ils ne voulaient pas précipiter le jeu.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Bendy and the Ink Machine », sur Bendy and the Ink Machine (consulté le )
  2. (en) « The Co-Creator of Bendy and the Ink Machine Talks Accidental Success », sur www.gamasutra.com (consulté le )