Benslimane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ben Slimane)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Hosni Benslimane.
Benslimane
بن سليمان (ar)
Image illustrative de l'article Benslimane
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Chaouia-Ouardigha
Province Benslimane
Démographie
Population 46 478 hab. (2004)
Géographie
Coordonnées 33° 36′ 44″ N 7° 07′ 16″ O / 33.61222, -7.1211133° 36′ 44″ Nord 7° 07′ 16″ Ouest / 33.61222, -7.12111
Altitude 233 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Benslimane

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte topographique du Maroc
City locator 14.svg
Benslimane

Benslimane (en arabe : ابن سليمان) est une ville du Maroc, chef-lieu de la province de Benslimane, située dans la région de Chaouia-Ouardigha.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Benslimane doit nom au saint Sidi Mohammed Benslimane, dont le sanctuaire se trouve à 1 km au sud-ouest de la ville[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Benslimane se trouve dans le territoire historique des Ziaïda, tribu arabophone d'origine principalement berbère Sanhaja, faisant partie de la confédération des Chaouia. Elle a constitué un souk historique au niveau du rassemblement tribal des Ziaïda[2].

Le premier tissu urbain de la ville moderne remonte à 1907, quand l'armée française y fonde un camp militaire baptisé « Camp Boulhaut » pendant la Campagne du Maroc. L'implantation des militaires sera suivie de la réalisation d'un quartier résidentiel destiné aux militaires, constituant le noyau de la ville ; celle ci se développe alors le long de la voie menant à Bouznika[2].

Une dynamique urbaine importante est entrainée à partir de 1977, quand la province de Benslimane est créée et que la ville en devient le chef-lieu[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Benslimane est située à 55 km de Casablanca, à 60 km de Rabat et à 100 km de Khouribga.

La ville comporte deux arrondissements urbains coiffés par un pachalik[3].

Quartiers de la ville[modifier | modifier le code]

  • Hay Nejma
  • Hay Farah
  • Hay Essalam (ex. Hay Soufal)
  • Hay Lalla Meryem
  • Hay Mohammadi
  • Quartier Al Qods
  • Quartier "Les chênes"
  • Quartier Jradi
  • Hay Al Hassani
  • Quartier Karima
  • Quartier administratif
  • Quartier industriel
  • Quartier Les Roches
  • Quartier OASIS
  • Quartier NEJMAT BENSLIMANE

Démographie[modifier | modifier le code]

Lieux à visiter[modifier | modifier le code]

  • Aïn Dakhla (en empruntant la route de Sidi Yahyia des Zaër)
  • Aïn Loksob (chutes d'eau)
  • Forêt de chênes

Équipes de football de Benslimane[modifier | modifier le code]

  • Hassanya de Benslimane
  • Ville verte

Hôtels[modifier | modifier le code]

  • Hôtel Ziaida (4 étoiles)

Routes menant à Benslimane[modifier | modifier le code]

  • Benslimane-Mohammedia (double voie)
  • Benslimane-Bouznika
  • Benslimane-Casablanca
  • Benslimane-Rommani
  • Benslimane-Commune Oued Cherrat (en empruntant la route de Aïn Tizgha)
  • Benslimane-Sidi Bettache
  • Benslimane-Tamesna (en empruntant la route de Sidi Yahyia des Zaër)
  • Benslimane-El Gara
  • Benslimane-Settat (en empruntant la route d'El Gara)
  • Benslimane-Khouribga (en emprutant la route d'El Gara)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.benslimane.ma/historique.html
  2. a, b et c http://www.benslimane.ma/historique.html
  3. Nadia Dref, « Dossier de Benslimane : L'aéroport sera ouvert en avril " (partie "Ironie du sort") », L'Économiste, no 2230,‎ (lire en ligne)