Ben Pollack

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ben Pollack
Naissance
Chicago
Décès (à 67 ans)
Palm Springs
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Jazz

Ben Pollack ( - ) est un batteur et chef d'orchestre de jazz américain. Il a été un des acteurs du jazz des années 1920 aux années 1940 ("Swing Era"). Il a découvert et travaillé avec de nombreux artistes de talent, comme Benny Goodman, Jack Teagarden, Glenn Miller, Jimmy McPartland et Harry James. Il portait le surnom de "« Father of Swing »". Il s'est suicidé à Palm Spring.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il débute comme batteur avec les "New Orleans rhythm kings" en 1923 puis fonde son orchestre en 1926 "Ben Pollak and his Californians" dans lequel joueront Glenn Miller, Benny Goodman et Jimmy McPartland. Il enregistre d'abord pour Victor puis pour des petits labels. Il engage dans les années 1930 Muggsy Spanier et Harry James puis en 1937 il monte un nouvel orchestre.

Après la Seconde Guerre mondiale il tourne dans les films The Glenn Miller story en 1953 puis dans The Benny Goodman story en 1955. Il quitte le métier d'artiste musicien quelques années plus tard et ouvre un restaurant à Hollywood. En 1965 il s'installe à Palm Springs pour ouvrir un bar avec sa sœur. Celui que l'on surnommera "Father of swing" (le père du swing) est retrouvé pendu dans sa salle de bains le 7 juin 1971.

Discographie[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Philippe Carles, André Clergeat, Jean-Louis Comolli Dictionnaire du jazz, coll. Bouquins 1988 éd.Robert Laffont p. 810 (ISBN 2-221-04516-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]