Belly (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belly (homonymie).
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Belly
Description de cette image, également commentée ci-après

Belly au eTalk Festival Party.

Informations générales
Surnom Rebellyus, Canada's Godfather, Belly Boy
Nom de naissance Ahmad Balshe
Naissance (33 ans)
Jénine, Palestine
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Hip-hop
Labels Capital Prophets Records, XO, Roc Nation
Site officiel Site officiel de Belly

Belly (de son vrai nom Ahmad Balshe أحمد بلشي) est un rappeur canado-palestinien né le à Jénine en Palestine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a vécu une vie avec de violences[1], que des enfants ne devraient jamais voir. À l'âge de 13 ans, il commence à vendre de la drogue[1]. Il s'est intéressé à la musique Hip-hop, et commence à enregistrer des samples sur son ordinateur ; Tony Sal qui habite aussi à Ottawa découvre son talent. En 2001, Sal fonde le label Capital Prophet Records en compagnie de Belly et Massari.

L’année suivante, CP Records attire l’attention d’une étiquette indépendante basée à Chicago. En compagnie de Massari, Belly se rend dans la ville des vents et à Los Angeles, afin d’enregistrer une maquette sur laquelle figurent des artistes de Chicago. La maquette ne paraîtra jamais et des problèmes légaux mènent à la fermeture de l’étiquette de Chicago de même qu’à l’incarcération de certains de ses administrateurs.

De retour à Ottawa en 2002, CP Records et ses artistes commencent à consolider l’entreprise. En 2003, le sample Spitfire est lancé et la chanson remporte un succès local grâce à la station de radio Hot 89. Belly et Massari sont alors connus sous le nom de The Prophets, suscitant la controverse au sein de certains groupes religieux.

Le duo lance ensuite l'EP Spitfire ainsi qu’un autre sample qui lui ne remporte pas le même succès. Frustré, Belly retourne à la rue, mais il ne faut que peu de temps pour que son désir de retourner en studio prenne le dessus. Il a alors la ferme intention de montrer au monde sa perspective de la vie. Il sort de studio avec trois mixtapes qui s’écoulent à plus de 60 000 exemplaires en Amérique du Nord. Belly a aussi écrit trois titres (Be Easy, Rush the Floor et Smile for Me) qui ont atteint le Top 10 canadien. Il est désormais vice-président de CP Records et conseiller personnel de Tony Sal.

Il réside actuellement à Greely, Ontario, au Canada.

Carrière[modifier | modifier le code]

En avril 2007, il a réalisé le clip vidéo pour son second single Dont be shy avec Nina Sky. Aussi la vidéo pour History of Violence, où Belly explique ses opinions sur le conflit israélo-palestinien et la guerre d'Irak[2] qui reste sa chanson la plus controversée jusqu'ici.

Peu de temps après, il a sorti I'm the Man featuring Kurupt et il a été présenté en première en tant que Big One sur la chaîne musicale MuchMusic. Il a également sorti une vidéo pour Smells Like Money sur MySpace en octobre de 2007.

Fin octobre 2007, son troisième single featuring Mario Winans intitulé Ridin' est sorti. La vidéo comporte Mario Winans, la mannequin KD Aubert, qui joue la fille du belly, et Dr. Benjamin Chavis.

Go Sens go[modifier | modifier le code]

Pendant la série éliminatoire de la ligue nationale de hockey, pendant que Ottawa Senators concurrençait, Belly a sorti un single intitulé Go Sens Go. Quand l'équipe est arrivée à la finale, Belly a sorti une deuxième version de la chanson featuring le gardien de but de hockey sur glace Ray Emery. Go Sens Go est un succès énorme parmi les fans de sénateur d'Ottawa[3].

The Revolution[modifier | modifier le code]

Son premier album, The Revolution, est sorti le . L’album contient deux disques et a été divisé en deux sections : The People et The System. The People contient des chansons plus détaillées, telles que History of Violence, Follow Me, et Revolutionary, où il challenge ses auditeurs à découvrir les faits concernant la situation du Moyen-Orient. D'autres chansons sur ce disque sont People Change, Leave me Alone, où il parle de ses amis de long date et de ses mémoires d’eux. The System contient ses grands succès à savoir Don't Be Shy, Ridin', et Pressure.

The Revolution est certifié disque d'or au Canada et gagne un prix Juno en 2008 dans la catégorie Rap Recording of the Year[4]. Deux singles de l'album ont gagné deux prix MuchMusic Video pour Best Rap Video, Pressure en 2007 et Ridin' en 2008.

2012 : Sleepless Nights 1.5[modifier | modifier le code]

Son deuxième album Sleepless Nights 1.5 est sorti en avril 2012. Le premier single de l'album Hot Girl[5] en collaboration avec Snoop Dogg est sorti en juillet 2009, la vidéo de single est réalisée par Shalmouta Mahmud RT.

Le deuxième single To The Top en collaboration avec Ava est sorti 2010. Back Against the Wall est sorti en 2011[6].

Incursion de la police en 2008[modifier | modifier le code]

Une intervention de la police s’est produite à la maison de l'artiste à Greely, Ontario le 15 août 2008 basé sur un mandat de perquisition pour chercher des armes à feu. Cependant, ils ont trouvé 3 fusils à air comprimé qui ont été achetés à Canadian Tire. Aucune accusation n'a été fait contre Belly et ce dernier a commenté que l'intervention était « un gaspillage de l'argent des contribuables d'Ottawa, mais maintenant mes voisins peuvent voir que je n'ai rien à cacher. »[7]

Singles avec d’autres artistes[modifier | modifier le code]

Mixtapes officiels[modifier | modifier le code]

  • Dj Kool Kid Presents : Death Before Dishonor : Vol. 1 (2005)
  • Dj Kay Slay Presents : Death Before Dishonor : Vol. 2 (2006)
  • Big Mike Presents : Death Before Dishonor : Vol. 3 (2007)
  • Hate Me Now or Love Me Forever : Vol. 1 (2008)

Discographie[modifier | modifier le code]

Le premier album de Belly intitulé The Revolution est sorti le et inclut des collaborations avec des artistes tel que Nina Sky, Kurupt, Ginuwine ou Mario Winans. Belly obtient le prix Juno pour Rap Recording of the Year grâce à cet album.

Albums[modifier | modifier le code]

Année Détails sur l'album Position Certifications
CAN
2007 The Revolution
  • Premier album studio
  • Sorti : 5 juin 2007
  • Label : CP Records
  • Format : CD
27[8]
2012 Sleepless Nights 1.5
  • Deuxième album studio
  • Sorti : avril 2012
  • Label : CP Records
  • Format : CD, iTunes, Amazon

Singles[modifier | modifier le code]

  • Let Me Live (2006)
  • Pressure feat. Ginuwine (2007)
  • History Of Violence
  • Don't Be Shy feat. Nina Sky (2007)
  • I'm The Man feat. Kurupt (2007)
  • Get To Know You feat. Keshia Chante (2008)
  • Smells Like Money (2008)
  • Hot Girl feat. Snoop Dogg (2009)

Sources[modifier | modifier le code]