Belleville-sur-Loire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Belleville-sur-Loire
Belleville-sur-Loire
Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Cher
Arrondissement Bourges
Intercommunalité Communauté de communes Pays Fort Sancerrois Val de Loire
Maire
Mandat
Bruno Van Der Putten
2020-2026
Code postal 18240
Code commune 18026
Démographie
Population
municipale
1 034 hab. (2018 en diminution de 0,29 % par rapport à 2013)
Densité 94 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 30′ 22″ nord, 2° 51′ 05″ est
Superficie 11,01 km2
Unité urbaine Léré
(ville-centre)
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton de Sancerre
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire
Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 14.svg
Belleville-sur-Loire
Géolocalisation sur la carte : Cher
Voir sur la carte topographique du Cher
City locator 14.svg
Belleville-sur-Loire
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Belleville-sur-Loire
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Belleville-sur-Loire

Belleville-sur-Loire est une commune française située dans le département du Cher en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Belleville-sur-Loire est une commune urbaine[Note 1]. Elle appartient en effet à l'unité urbaine de Léré, une agglomération intra-départementale regroupant 3 communes[1] et 2 867 habitants en 2017, dont elle est ville-centre[2],[3]. La commune est en outre hors attraction des villes[4],[5].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Belleville : Il s'agit d'une Bella Villa, un « beau domaine ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Blasonnement[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Belleville-sur-Loire (Cher).svg

Les armoiries de Belleville-sur-Loire se blasonnent ainsi :

D’azur au château couvert, flanqué de deux échauguettes crénelées d’argent, maçonné de sable, sur une champagne de sinople chargée d’une rivière ondée d’azur coulant en barre ; au chef de sinople chargé d’un lion léopardé d’or, lampassé de gueules, adextré d’une tête de crosse contournée d’or mouvant du trait du chef.
Devise : « in pulchritudine robur ».

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avril 2014 mai 2020 Patrick Bagot[6]   Industriel, chef d'entreprise
mai 2020 en cours Bruno Van Der Putten[6],[7]   Contremaître, agent de maîtrise
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Dans son palmarès 2016, le Conseil National des Villes et Villages Fleuris de France a attribué trois fleurs à la commune au Concours des villes et villages fleuris[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[10].

En 2018, la commune comptait 1 034 habitants[Note 2], en diminution de 0,29 % par rapport à 2013 (Cher : −2,64 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
501471549518562569544540546
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
541535604630630618630625617
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
619603576513480483465411386
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
3213522884481 0091 0881 0491 0421 054
2018 - - - - - - - -
1 034--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Industries[modifier | modifier le code]

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire.

Culture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Unité urbaine 2020 de Léré », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 7 novembre 2020)
  2. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  3. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  6. a et b « Résultats des élections municipales 2020 », sur le site du Télégramme de Brest (consulté le 8 août 2020)
  7. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le 8 août 2020)
  8. Site des villes et villages fleuris, consulté le 23 décembre 2016.
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :