Bellegarde-en-Diois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bellegarde.
Bellegarde-en-Diois
église de Bellegarde en Diois et tilleul
église de Bellegarde en Diois et tilleul
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Die
Canton Le Diois
Intercommunalité Communauté de communes du Diois
Maire
Mandat
Pascal Baudin
2014-2020
Code postal 26470
Code commune 26047
Démographie
Population
municipale
81 hab. (2015 en augmentation de 8 % par rapport à 2010)
Densité 3,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 32′ 21″ nord, 5° 25′ 42″ est
Altitude Min. 797 m
Max. 1 406 m
Superficie 26,04 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
Bellegarde-en-Diois

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
Bellegarde-en-Diois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bellegarde-en-Diois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bellegarde-en-Diois

Bellegarde-en-Diois est une commune française située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les habitants sont les Bellegardois

Géographie[modifier | modifier le code]

Bellegarde est située à 30 km au sud de Die et à 14 km au sud de Luc-en-Diois. Les communes les plus proches sont Establet et Jonchères à environ 4 km.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Castrum de Bellagarda en 1347, désigne une forteresse. En occitan bêla garda, « belle tour de guet »[1].

Elle est préciser dans le pays de Diois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

mairie de Bellegarde en Diois
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1995 en cours
(au 31 octobre 2014)
Pascal Baudin[2] DVG Ouvrier

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2015, la commune comptait 81 habitants[Note 1], en augmentation de 8 % par rapport à 2010 (Drôme : +4,11 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
604 530 812 637 672 607 570 529 527
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
506 459 434 390 388 412 407 402 385
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
321 292 248 203 186 169 157 141 110
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
102 73 61 77 73 63 74 75 74
2015 - - - - - - - -
81 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Vie locale[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Les élèves de Bellegarde-en-Diois débutent leurs études sur la commune, dans l'école primaire du village, composée de d'une classe de quatorze écoliers[7]. Les collèges et lycées les plus proches se trouvent à Die.

Santé[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

La paroisse catholique de Bellegarde en diois dépend du diocèse de Valence, doyenné de Sahune[8].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église rurale.
  • Base d'un donjon médiéval arasé dominant le village.
  • Traces de fortification médiévales dans le hameau de Montlahuc.
  • Panorama.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Palengat - La Drôme insolite: d'Aix-en-Diois à Volvent : les 370 communes du département : La Drôme historique, monumentale, anecdotique, légendaire, statistique, culturelle, Page 66 - (id).
  2. Bellegarde-en-Diois sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de la Drôme (consulté le 31 octobre 2014).
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. école primaire de Bellegarde en Diois
  8. paroisse de Bellecombe-Tarendol

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michèle Bois et Chrystèle Burgard, Fortifications et châteaux dans la Drôme, éditions Créaphis, 192 p, 2004

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :