Belle Roche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Menhir de la Belle Roche
Image illustrative de l'article Belle Roche
Le menhir
Présentation
Nom local Belle Rocque, Pierre à la Demoiselle[1]
Type Menhir
Période néolithique (2000 av. J. C.)
Protection Logo monument historique Classé MH (1954)
Caractéristiques
Géographie
Coordonnées 48° 56′ 58,7″ nord, 0° 33′ 04,7″ ouest[2]
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Commune Culey-le-Patry

Géolocalisation sur la carte : Calvados

(Voir situation sur carte : Calvados)
Menhir de la Belle Roche

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Menhir de la Belle Roche

Le menhir de la Belle Roche est situé sur la commune de Culey-le-Patry au sud du hameau de la Trufaudière, en France, dans le département du Calvados.

Description[modifier | modifier le code]

Le menhir se trouve au fond une étroite vallée boisée sur la rive gauche du ruisseau d'Herbion, affluent de l'Orne. Il est renversé, en surplomb du ruisseau. Il mesure près de 5,30 m de long et 2,70 m dans sa plus grande largeur, son épaisseur varie entre 0,70 m et 0,85 m. C'est un schiste portant de profondes entailles sur la tranche. Avant sa chute, en 1840, il était considéré comme le plus grand menhir du Calvados.

Le menhir dit La Belle Roche fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [3].

Légendes[modifier | modifier le code]

D'après la tradition populaire un trésor était dissimulé sous la pierre druidique [4]. Elle fut déséquilibrée par les excavations des chercheurs de trésor, puis renversée par le propriétaire dans l'espoir de s'en emparer. On racontait aussi que la nuit de Noël, elle remuait sur sa base en faisant plusieurs tours sur elle-même et ne reprenait son immobilité qu'au premier chant du coq de la ferme voisine de la Métairie [5],[6].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bulletin de la Société Linnéenne de Normandie, Le mégalithe du Calvados, Dr F. Gidon, Caen, 1912 Lire en ligne
  2. Géoportail
  3. Notice no PA00111273, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. Statistique monumentale du Calvados, p 592, Arcisse de Caumont, 1850 Lire en ligne
  5. Les Monuments mégalithiques du Calvados, 1902, page 316 Léon Coutil, Lire en ligne
  6. Les esquisses du Bocage Normand, Jules Lecoeur, tome 1, 1883, Condé sur Noireau

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]