Belkin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belkin (homonymie).
Belkin International
logo de Belkin
illustration de Belkin

Création 18 avril 1983
Personnages clés Chet Pipkin (Fondateur et PDG)
Siège social Los Angeles
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité Matériel informatique
Produits Routeur, surge protector et commutateur réseauVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Linksys
Effectif 1 200Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web belkin.com

Belkin International est un fabricant de matériel informatique américain spécialisé sont les produits servant aux connexions (câbles, prises, connecteurs USB, etc.). Il fabrique également des routeurs, des accessoires pour iPhone, iPad et iPod, des commutateur réseau, des hubs et des accessoires pour appareil mobile, etc. Belkin International commercialise des produits sous 3 marques Belkin, Linksys et WeMo.

Son siège social est situé à Playa Vista à Los Angeles en Californie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Siège social de Belkin

Belkin a été fondée en 1983 à Hawthorne en Californie par Chet Pipkin. Son siège social a d'abord été à Compton.

Le , Belkin annonce l'acquisition de la marque Linksys pour 500 millions de dollars américain à Cisco[1].

Voiture de l'équipe cycliste

Du au , Belkin est le sponsor principal de l'équipe cycliste Belkin au départ du Tour de France 2013 et 2014.

Description[modifier | modifier le code]

Controverses[modifier | modifier le code]

En 2003, Belkin a commercialisé un routeur sans fil pour la maison qui, de temps à autre, remplaçait les requêtes HTTP par une publicité vantant les mérites de logiciels de filtrage qu'elle avait mis au point. Elle a reçu plusieurs critiques négatives de la part d'utilisateurs techniquement avancés qui ont décrit ce comportement comme une forme d'attaque de l'homme du milieu ou une sorte de session hijacking. Au départ, Belkin a agi comme si ces critiques se résumaient à un problème de relation publique. Par la suite, elle a modifié le logiciel embarqué à bord du routeur[2].

Au début de 2009, un « représentant aux ventes virtuelles » de Belkin payait des utilisateurs d'Amazon.com, de Newegg et de Buy.com pour qu'ils retouchent les critiques négatives de produits Belkin qui étaient notoirement défectueux. Le président de Belkin, Mark Reynoso, a répliqué que la société ne s'engageait pas dans de telles pratiques, mais qu'il était possible que l'un de ses employés ait agi ainsi[3],[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Cisco cède Linksys à l’équipementier Belkin » (consulté le 8 septembre 2016)
  2. (en) « Help! my Belkin router is spamming me », The Register, (consulté le 2 août 2005)
  3. (en) « Belkin Amazon Rep Paying For Fake Online Reviews », Slashdot,
  4. (en) Brandon Dimmel, « Protest Erupts Over Belkin's Bogus Amazon.com Reviews », Infopackets.com,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :